Les sociétés funéraires parlent de charges extraordinaires du fait de la vague actuelle : « Nous sommes avant la catastrophe »

0
242

Dans le contexte de l’énorme augmentation des infections à l’omicron au cours du mois dernier, l’organisation Hevra Kadisha signale et met en garde : « Nous sommes à la limite de la main-d’œuvre et toujours pas proches du pic des morts. Après les Chabbatoth, la situation est terrible » | Depuis le début du mois, les sociétés funéraires ont pris en charge plus de 400 victimes corona, dont des enfants !

Be’hadré ‘Harédim – Israël Lefkowitz

Depuis début janvier, 468 victimes de Corona ont été enterrées via le centre d’évacuation du ministère des Affaires religieuses, qui relie les hôpitaux aux organisations de sociétés funéraires dans tout le pays, contre seulement 38 en décembre 2021. C’est selon les données officielles obtenues par Israël Hayom.

« Il est très difficile de faire face à la situation en ce moment », a déclaré Avraham Menela, président du forum de la société funéraire et chef de la société funéraire de Tel Aviv, à Israel Hayoù. « Nous sommes à la limite de la main-d’œuvre. Nous recrutons plus de bénévoles. Lors de la vague précédente, nous avons à peine tenu le coup avec des chiffres similaires, mais maintenant nous ne sommes toujours pas proches du pic des morts. Et s’il y avait encore 50 % des morts aujourd’hui ? Je prie pour que nous n’arrivions pas à une telle situation. »

Selon Moshe Shimon, PDG de la société funéraire « Kehilat Yerushalayim », qui s’occupe chaque jour de plus de 50% des enterrements dans la capitale : « Nos gens travaillent avec dévouement, jour et nuit, 24 heures sur 24. Si nous sommes habitués à sept funérailles par jour, nous effectuons désormais 14 funérailles. Le motsé Chabbath du mois dernier, la situation était terrible – toutes les demi-heures, des funérailles ont lieu. On s’approche d’une catastrophe. »

LIRE  Un Séfer Tora en souvenir de 'Hayim Toukotchinski zal

Ou Piron-Sommer, qui est chef de projet au sommet de la gamme qui amène les victimes corona à l’inhumation au nom du Forum de la société funéraire, note que « nous sommes en nombre insensé, et maintenant nous commençons également à voir des enfants mourir et venez à nous. C’est terrible. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire