L’Europe resserre les restrictions pour la deuxième vague de Covid

L’Europe resserre les restrictions pour la deuxième vague de Covid

0
26

L’Europe resserre les restrictions pour la deuxième vague de Covid. Aucun vaccin en vue

La France a annoncé un couvre-feu nocturne pendant au moins quatre à six semaines à Paris et dans huit autres villes, Marseille, Lyon, Lille, Saint-Étienne, Rouen, Toulouse, Grenoble et Montpellier touchant 22 millions de personnes, et a déclaré une urgence sanitaire face à la propagation rapide du virus.

L’Allemagne a annoncé que les bars et restaurants des zones à haut risque devaient fermer tôt après avoir enregistré le plus haut niveau d’infection, soit 6 638 nouveaux cas, depuis avril. Les rassemblements privés sont limités à 10 personnes de deux ménages. La nouvelle propagation est imputée par les responsables aux personnes qui bafouent les conseils de se laver les mains, de porter des masques et de se tenir à distance.

La région nord-est de l’Espagne, la Catalogne, a déclaré que les bars et les restaurants fermeraient pendant 15 jours à partir de jeudi. Les Pays-Bas sont en situation de confinement partiel. La République tchèque, avec le taux d’infection le plus élevé d’Europe, avec 581 cas pour 100 000 habitants, a fermé les écoles et les bars. Le gouvernement irlandais a interdit les visites à domicile.

Au Royaume-Uni, Liverpool est la seule zone faisant partie du plus haut niveau de restrictions, mais les pourparlers se poursuivent entre le gouvernement et les dirigeants locaux sur l’expansion des restrictions les plus strictes contre le coronavirus dans davantage de régions d’Angleterre. Le maire de Londres Sadiq Khan prévient que la capitale est au bord de « l’alerte maximale » avec 1 722 nouveaux cas enregistrés mercredi et un taux d’infection de plus de 730 pour 100 000 habitants.

LIRE  Afrique du Sud : des fermiers blancs entraînés par d'ex-forces spéciales israéliennes

Aux États-Unis également, le virologue Dr Anthony Fauci exhorte l’administration Trump à redoubler d’efforts pour contenir le virus pendant l’automne et l’hiver, car les cas ont augmenté dans 37 États et affectent les trois quarts du pays.

Cette semaine, le fils adolescent du président américain Donald Trump, Barron, a contracté le coronavirus mais a depuis été testé négatif, a révélé la Première Dame Melania Trump. Le président et la première dame ont également été testés positifs pour le coronavirus – ainsi que d’autres membres du personnel de la Maison Blanche. Paradant à propos de son rétablissement, Trump est revenu à plein régime en piste électorale pour lutter en vue des élections du 3 novembre.

Plus la pandémie de coronavirus dure longtemps, plus l’incertitude sur ses traits, sa trajectoire et sa longueur est grande. Le seul facteur commun est le blâme universellement dirigé contre les gens ordinaires pour ne pas avoir observé les règles de base. Après 38,4 millions de cas confirmés de Covid-19 dans le monde et 1,09 million de décès, les scientifiques et les médecins ont toujours du mal à comprendre le coronavirus capricieux et sont profondément préoccupés par la persistance de ses séquelles.

 On dit à la plupart des personnes qui contractent la maladie qu’elles se remettront des infections légères dans les deux semaines et les plus graves dans les trois. Cependant, le fait est que des milliers de personnes vivent déjà avec ses séquelles qui doivent encore être définies et comprises. Certains attribuent au «Covid qui récidive», les syndromes débilitants qui peuvent continuer à affecter presque tous les organes du corps, quelle que soit la légèreté ou la gravité de la maladie. Ils notent de possibles dommages permanents aux poumons et au cœur, une fatigue extrême à long terme et d’autres syndromes encore inexplorés. La découverte de 81 patients israéliens qui ont été réinfectés à la suite d’un ancien épisode de coronavirus peut entrer dans la catégorie «Covid qui récidive». Mais cela met aussi un point d’interrogation sur la valeur à long terme d’un vaccin, quand l’un ou l’autre pourra finalement être approuvé.

LIRE  Massachussetts : acte de vandalisme contre un centre 'Habad

Marc, JForum

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
ILS Shekel israélien