L’hypocrisie musulmane face aux détecteurs de métaux au Mont du temple

0
1258

Un attentat a été commis voici une semaine au Mont du Temple, coûtant la vie à deux policiers israéliens d’origine druze. Les trois Palestiniens responsables de cet attentat ont été tués. Ils étaient originaires de la ville de Oum el Fa’hem, qui se trouve en territoire israélien. Le fait que ces personnes aient pu être armés a entrainé les forces de sécurités israéliennes à exiger dorénavant qu’à l’entrée du Mont du Temple soit effectué également une détection des personnes s’y rendant, afin d’éviter qu’à l’avenir des terroristes armés puissent à nouveau effectuer de tels attentats. Depuis lors, c’est le tollé généralisé : les Palestiniens, avec le Waqf à leur tête, parlent de changement du statuquo, la Turquie s’est également mêlée dans ce sens, les Jordaniens, l’Europe, le monde entier…

Il n’est toutefois pas sans intérêt de savoir qu’à la Mecque, ce genre de détecteurs est également utilisé pour vérifier la neutralité des pèlerins ; plus encore : un bracelet d’identification est déposé à toute personne se rendant dans ces hauts lieux musulmans. Alors, en quoi à Jérusalem une telle conduite serait-elle à rejeter, consistant en une profanation, etc ?

La situation est en fait explosive en cette veille de vendredi, et les forces de sécurité redoutent au maximum des débordements. Des efforts diplomatiques internationaux sont déployés pour tenter de réduire le danger.

Que D’ ait pitié de Son peuple !

LIRE  Pologne : le virus antisémite reste présent

Aucun commentaires

Laisser un commentaire