L’Iran tient la dragée haute à Vienne

0
27

Par Shraga Blum – Iphinfo

NDLR : Pendant que le Daf Hayomi nous informe de l’entité qui va s’opposer à l’autre à la fin des temps (Yoma 10a), Edom ou Parass, les choses se passent à Vienne. Sont-ce celles, finales, dont parlent nos Sages ? Allez savoir…

Le vice ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araghchi, qui représente son pays aux négociations qui se tiennent actuellement à Vienne a mis les points sur les « i » concernant les intentions iraniennes dans ces consultations : « Les discussions progressent malgré les difficultés mais nous les interromperons à chaque fois que l’on nous émettra des demandes qui nous déplaisent. Il s’agit d’une perte de temps et de marchandages non rationnels ».

Le représentant de l’Union européenne à ces discussions, Enrique Mora, a quant à lui renvoyé dos-à-dos les puissances signataires et les Iraniens « qui devraient faire beaucoup plus pour sauver l’accord de 2015 ». Il a révélé qu’un « troisième groupe » a été créé pour tenter de résoudre les problèmes qui ont surgi.

Les pourparlers reprendront la semaine prochaine avec face-à-face des Iraniens qui restent campés sur leur refus de toute modification à l’accord de 2015, et des puissances signataires, Etats-Unis compris, qui sont prêts à d’enormes concessions afin de « sauver » cet accord désastreux.

Et pendant ce temps, les centrifugeuses travaillent à plein temps…

Photo Pixabay

LIRE  "Qui ne saute pas est un Juif" n'est pas discriminatoire pour l'Union belge de football

Aucun commentaires

Laisser un commentaire