Lorsque la Haute Cour de Justice s’attaque au tribunal rabbinique d’Israël…

0
858
Les grands rabbins d'Israël actuels.

Au mois de janvier dernier, le Bagats – la Haute cour de justice – avait fait savoir que si les responsables de la commission du Beth haDin haRabbani haGadol ne nommaient pas dans les quatre prochains mois les sept rabbanim intérimaires du Beth haDin haRabbani, ce dernier resterait fermé jusqu’à la nomination de dayanim permanents. Or c’est hier que le Bagats a déclaré que toutes les nominations temporaires étaient suspendues, obligeant ainsi la désignation immédiate de dayanim permanents sous peine de geler toutes les activités du tribunal rabbinique.

Outre les problèmes posés par la paralysie du tribunal rabbinique, cette ingérence de la Haute cour de justice dans l’organisation des institutions rabbiniques constitue une nouvelle atteinte à l’autonomie de la Rabbanouth haRachith. Les juges de la cour de justice ne cachent pas en effet leur volonté de donner naissance à plusieurs Bathé Dinim exprimant les différentes composantes de la société israélienne. Ils parlent ainsi d’un tribunal rabbinique pour les « ‘harédim », d’un autre pour les « dathi léoumi », et bien entendu d’un troisième tribunal rabbinique pour « tout le monde » dans les bureaux duquel chacun pourra exprimer sa « couleur » religieuse au sein du judaïsme…

 

 

 

LIRE  Jérusalem : Donald Trump marque l’histoire (MILLIÈRE)

Aucun commentaires

Laisser un commentaire