Malgré les bombardements: c’est ainsi que Pourim a été célébré en Ukraine avec une grande joie

0
217

Des milliers de Juifs ont participé pendant la journée à la lecture de la Meguila et aux fêtes de Pourim dans les grandes villes d’Ukraine.

JDN – Yaakov Abowitz

Des milliers de Juifs ont participé pendant la journée à la lecture de la Meguila et aux fêtes de Pourim dans les grandes villes d’Ukraine, dont Kiev, Odessa, Jytomyr, Zaporozhye, Dnipro et Tchernivtsi. La plupart des célébrants sont des locaux mais certains sont des réfugiés.

Les fêtes de Pourim pour les réfugiés ont eu lieu dans la salle « Beit Rivka » à Kfar Chabad, dans le village de Yarmacha dans la région des Carpates de l’ouest de l’Ukraine et aussi dans le hall de l’hôtel Hilton à Varsovie, la capitale de la Pologne ; en Moldavie aussi, les membres Chabad locaux ont accueilli environ 1 000 réfugiés dans 3 centres différents dans et autour de la capitale, Chisinau.

Lors des célébrations à Dnipro, les membres du groupe sont arrivés vêtus de costumes aux couleurs du drapeau ukrainien. Six soldats Juifs, dont des orthodoxes, qui combattent au front et ont également reçu une exemption spéciale pour entendre la lecture de la Meguila sont également arrivés à la synagogue aujourd’hui.

En plus des événements dans les grandes villes, les émissaires Chabad, avec l’aide de la Fédération et du Centre rabbinique européen, ont distribué quelque 50 000 colis aux Juifs dans toute l’Ukraine.

Le rav Moshe Reuven Asman, le rabbin de Kiev et émissaire Habad auprès de l’État, a déclaré à 103 : « Hier, peu de gens étaient présents car il y avait un couvre-feu sur la ville. Ce matin, il y avait beaucoup de gens qui ont couru sous le feu et nous leur avons lu la Meguila, et nous les avons invités à manger, et les avons rendus heureux « , a-t-il poursuivi, « Les gens sont venus effrayés, et quand vous entendez leur histoire, et ils étaient entre la vie et la mort, et quand vous les rendez heureux et qu’ils rient et se réjouissent, il n’y a . »pas de plus grande joie que celle-ci

LIRE  Allemagne : la loi qui Interdit le mariage des enfants a été déclarée inconstitutionnelle

Le rav Yosef Yitzchak Wolf de la maison Chabad à Kherson a raconté ce qui se passait dans la ville après son occupation par les Russes : « Nous n’avons aucune possibilité physique ou légale de quitter la ville. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire