Malgré les oppositions, la Knesseth a élargi le pouvoir des tribunaux rabbiniques israéliens à l’étranger

0
55

La loi permettra aux tribunaux rabbiniques de traiter les affaires de femmes ‘agounoth qui ne résident pas dans le pays. L’initiateur de la loi, le rav Pin’has Goldschmidt, président de la Conférence des rabbins européens et rabbin de Moscou, a déclaré : « Cela entraînera une grande dissuasion pour les tribunaux du monde entier, en particulier pour les hommes qui veulent bloquer leurs femmes et les empêcher de se remarier. »

JDN – Benjamin Berger

Le plénum de la Knesset a finalement approuvé après un débat houleux la loi sur l’autorité des tribunaux rabbiniques dans la version originale préparée au cours de la législature précédente. Le député Uri Maklev a révélé l’hypocrisie des organisations de femmes et a déclaré : « Quand nous sommes venus aux discussions du comité, nous pensions que tout le monde allait soutenir cette loi, venant à l’aide de ces pauvres femmes, divers représentants sont venus, de nombreuses organisations, mais il n’y avait pas de consensus.

« Il s’est avéré qu’ils étaient surtout opposés à accorder des pouvoirs accrus aux tribunaux rabbiniques, et n’étaient pas disposés à donner autorité et pouvoir aux tribunaux rabbiniques pour y faire face. – Toutes vos valeurs ne sont grande hypocrisie – vous jetez toutes vos valeurs pour nuire aux tribunaux rabbiniques.

« Cette loi entraînera une grande dissuasion pour les tribunaux du monde entier et pour les hommes qui veulent bloquer leurs femmes et les empêcher de se remarier. La traditions des Grands de la Tora de faire tout pour venir à leur aide sera respectée, malgré toutes les tentatives des organismes de Gauche d’entraver cette nouvelle ouverture. Ces organismes de femmes de Gauche qui font tout pour briser l’identité juive et pour détruire les familles, ont tenté de médire des tribunaux rabbiniques – mais lors des audiences, leur hypocrisie est devenue claire alors que ce ne sont pas les droits des femmes qui sont au premier plan de leurs préoccupations, mais ils sont prêts à violer la « valeur » des droits des femmes qu’ils promeuvent afin de nuire aux tribunaux rabbiniques. »

LIRE  Biodiversité : Israël accueille 8 fois plus d’oiseaux migrateurs que l’Angleterre

Au cours du débat à la Knesset, le député Gilad Karib a défié les tribunaux rabbiniques et a déclaré : « Pourquoi les tribunaux rabbiniques n’oeuvrent-ils pas en faveur des ‘agounoth en Israël comme ils le font pour les ‘agounoth de la diaspora ? » Le député Uri Maklev a répondu en attaquant : « Vous laissez tomber toutes vos valeurs ​pour le bien de votre « noble objectif », celui de vous opposer aux tribunaux rabbiniques. Vous êtes celui qui a demandé que l’on circoncise des nouveau-nés non-juifs et qu’on les convertisse alors, et vous parlez de préserver le judaïsme ? Voyez ce qu’il reste de l’Empire grec, rien ! Alors que le judaïsme reste glorieux et inébranlable. »

Le fait est que ces dernières semaines des membres de la Knesset au service de diverses organisations ont mené une campagne de délégitimation anti-religieuse contre les rabbins et les tribunaux rabbiniques dans le but de modifier le libellé de la loi approuvée comme disposition temporaire lors de la précédente législature. Mais à la suite de la guerre acharnée menée par les membres de la Knesset de Degel HaTorah et avec l’aide d’un comité de rabbins européens qui ont promu la loi et même recruté d’anciens membres de la Knesset dans les partis actuellement dans la coalition, leur complot a échoué et la loi sera approuvée. dans sa forme originale.

Le rav Goldschmidt de Moscou a précisé : « Parce qu’à l’étranger il suffit au mari d’expulser sa femme dans un divorce civil pour qu’il ne soit pas considéré comme la faisant souffrir, la loi votée aujourd’hui permet des sanctions contre ce genre de maris qui font de leurs femmes des ‘agounoth même s’ils ne résident pas en Israël. »

LIRE  Le Liban se prépare à l'éventualité d'une guerre avec Israël, selon un responsable libanais

Aucun commentaires

Laisser un commentaire