Manifestez, manifestez, et rien ne vous arrivera…

0
83

Si vous faites partie du « bon côté » de la clique politique !

En une période où il est conseillé de procéder à un nettoyage suivi des mains, afin de ne pas souiller ses mains, puis tout le reste, nous sommes fort gênés de devoir écrire ce qui  va suivre. Mais, d’un autre côté, l’information n’est-elle pas sacro-sainte ?

Alors voilà : des gens manifestent contre Netaniahou. C’est leur droit démocratique le plus stricte. Bon, ils le font Chabbath également, on ne peut malheureusement pas le leur reprocher, démocratie oblige aussi. Le présent Chabbath, une personne assez connue et relativement âgée (67 ans), Amir Haskel (à gauche – quant à la photo en tête d’article, on lit sur la pancarte que brandit cette personne : « La dictature, c’est le vrai virus ! Netaniahou, à la maison »), ancien militaire hautement gradé, a participé de manière très active à ces manifestations, en arrivant, selon la police, à gêner le passage dans la rue. Après avertissement, la police l’a amené au poste.

Tout est normal.

Mais comme ce personnage fait « ce qu’il faut faire » selon les media, et donc également selon les magistrats, le fait que la police lui ait réservé un tel sort passe très mal ! En conséquence, dimanche, il a été libéré, sans autre forme de procès, car « le droit à manifester est sacro-saint » !

Rien de neuf sous le soleil.

Juste il est amusant de savoir qu’après cela, ce dimanche matin, une altercation a eu lieu entre Netaniahou et Gantz à ce propos en introduction à la réunion du conseil des ministres, car pour ce dernier, le droit à manifester est tellement saint que même si au passage le manifestant dépasse les mesures, comme par exemple déranger les gens sur la voie publique, on doit tout lui pardonner (encore une fois: en particulier si, par ailleurs, le manifestant sait se positionner du bon côté).

LIRE  Avant Kippour, des milliers de "lettres à D'" arrivent au Kotel

OK, il est temps d’aller se purifier les mains…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire