Mauvaise ambiance sur les campus américains

0
878

«Nous recevons des appels à l’aide de nombreux étudiants juifs. La situation sur les campus américains est très difficile. Ce sont les mêmes tactiques de persécution utilisées contre les Juifs en Europe dans les années 1930 », déclare Amit Deri, président d’une organisation de réservistes, Duty Israël.

Lors d’une visite récente du campus, les membres de l’organisation de défense Duty Israël ont découvert l’ampleur de l’antisémitisme affiché par les militants de BDS, qui ont publié des « avis d’expulsion » sur les portes des dortoirs des étudiants juifs, exigeant qu’ils évacuent en trois jours leurs chambres ou leurs biens seront jetés.

« Les Étudiants pour la Justice en Palestine », qui est l’un des groupes de BDS du campus le plus connu, est responsable de ce type de poursuites antisémites. Les avis sont affichés, et ensuite, le mouvement déclare que « l’armée israélienne a fait la même chose aux Palestiniens, » ce qui est un mensonge immonde, mais les étudiants américains ne le savent pas et avalent cette diffamation, » ajoute Amit Deri.

Au cours de la « Semaine de l’apartheid israélien », un événement annuel au cours duquel les antisémites projettent sur des écrans géants des films sur l’organisation des manifestations, des conférences et des expositions qui accusent Israël d’apartheid, de nettoyage ethnique et de crimes de guerre, l’antisémitisme et le mensonge sont au summum.

« C’est effrayant, » avoue Nadav Alkoby, un étudiant juif en Floride. « Les antisémites accrochent les avis à nos portes de dortoir et bloquent l’ascenseur du Chabbath au cours de la période d’examen. Tout le monde est affecté, et notre capacité à nous concentrer sur nos études en prend un coup, ce qui est leur but. »

LIRE  Quand Donald Trump a voulu envahir le Venezuela

« Ces tactiques antisémites sont communes à une gamme d’universités américaines bien connues, en particulier sur la côte Est, » rapportent des étudiants juifs qui ont subi des incidents similaires dans différentes universités, l’Université de New York, l’Université de Pennsylvanie, le Connecticut College, l’Université de Harvard, l’Université de Californie, l’Université de l’Oklahoma, les collèges de Claremont, le Vassar Collège et d’autres écoles. « « Il est incroyable que les administrations des universités américaines, la fine fleur de la pensée américaine, mais pas la plus brillante apparemment, n’aient pas une attitude ferme de condamnation, comme si cette agression des étudiants juifs les arrangeaient et qu’elle apaisait par leur silence leur propre antisémitisme inconscient. On retrouve la même haine que dans les années 1930. »

(Vu sur http://coolamnews.com/)

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire