Mendelblit va-t-il tout casser ?

0
107

Le conseiller juridique du gouvernement, Mendelblit, a déclaré la formule choisie pour accepter la loi sur la conscription des jeunes étudiants en Yechiva ne passera pas à la Cour suprême ! Ainsi donc, il se peut que les accords sur le gouvernement d’unité entre Kakhol Lavan et Likoud ne va pas tenir, car les partis orthodoxes ne pourront pas accepter que leur position dans ce domaine ne soit pas acceptée, et donc le gouvernement formé avant tant de peine ne va pas tenir.

Les orthodoxes s’étaient réjouis du compromis trouvé entre Kakhol Lavan et le Likoud en ce qui oncerne le projet de loi, qui a conduit à la fin de la plus longue crise politique de l’histoire de l’État d’Israël. Rappelons que cette semaine, dans le cadre de la signature du gouvernement d’unité, des accords ont été conclus sur la fixation des objectifs de recrutement par le gouvernement et l’abaissement de l’expiration de la loi en cas de non-respect des objectifs de recrutement.

Mais maintenant, il s’avère que la joie était précoce. Dans ses remarques, Mendelblit déclare que l’arrangement ne tiendra pas le coup face aux exigences de la Haute Cour et pourrait être rejeté.

Or dans le système actuel, l’avis de Mendelblit est plus qu’important dans le cadre de cette instance, et sera sans doute adopté par elle. Sauf erreur, le 4e tour des élections n’est plus éloigné…

Sans nul doute, si c’est ce qui va se passer, l’un des grands thèmes de ces élections sera justement la place de la Cour suprême dans la gestion des affaires du pays, laquelle est ressentie de manière de plus en plus large comme étant une aberration totale !

LIRE  Quand un général rencontre rav Steinemann…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire