Meurtre d’une Juive à Paris

0
2793

Une femme juive, Mme Sara Halimi, a été assassinée à Paris, dans le 11e.

D’après des proches de cette dame, le meurtrier l’a tuée dans son lit en criant « Alala akhbar ».  Il a été arrêté, et il s’est avéré qu’il vivait dans le même immeuble que cette dame. Agé de 27 ans, et vivant chez ses parents, il a rejoint récemment des groupes extrémistes, et a lui-même approché leurs thèses. Cette nuit-là, racontent les proches de Mme Halimi, il a poussé sa crise, et ses propres parents ont appelé la police – qui n’a pas osé s’approcher de lui, mais a attendu du renfort. L’homme a grimpé d’un étage, et est rentré dans l’appartement de Mme Halimi en brisant la fenêtre de son balcon. Il a frappé d’un couteau la victime, et, alors qu’elle le suppliait de la laisser tranquille, il l’a prise et l’a jeté du troisième étage ! Elle est évidemment décédée sur le coup.

L’assassin a déjà été en prison pour cause de violence.

La police n’a informé la famille du drame que dans la journée, non sans exiger au départ qu’une autopsie soit faite. Par la suite, la communauté a obtenu que cette procédure soit annulée. Le corps de Mme Halimi a été transporté mercredi en Erets Israël où elle a été enterrée au Har haMenou’hoth.

Avant le départ du corps, rav Yits’hak Catz et rav Mordekhaï Rottenberg ont pleuré ce drame – Mme Halimi travaillait dans les institutions orthodoxes qu’ils dirigent.

Un nouveau drame en France pour notre communauté !

(Source : Be’hadré ‘haridim)

 

LIRE  Iran : un « faucon » nommé à la tête du corps des Gardiens de la révolution

Aucun commentaires

Laisser un commentaire