Des missionnaires se sont déployés dans des quartiers orthodoxes pour une campagne de Noël

0
900
Du matériau missionnaire sur un parebrise de voiture
Du matériau missionnaire sur un parebrise de voiture

Dans de nombreux endroits, le public a exprimé son dégoût face aux interventions missionnaires.  

Ces jours-ci, de nombreux appels sont parvenus aux bureaux principaux de Yad Lea’him, témoignant d’une nouvelle initiative missionnaire par le biais d’une campagne pernicieuse et très sophistiquée dans des quartiers religieux de Jérusalem, Beitar Ilit et Beth Chémech. 

Les appels parvenus au département de lutte contre l’assimilation de Yad Lea’him ont indiqué une vaste campagne de distribution de flyers contenant des messages missionnaires, dans les boites aux lettres de Beitar Ilit, dans diverses rues. A Jérusalem, la campagne s’est concentrée sur le quartier de Zirkhon Moché, et à Beth Chémech dans le centre ville, comme une continuation des actions menées le mois dernier dans les quartiers religieux de Ramath Beth Chémech Bet et Guimel. 

Yad Lea’him loue la coopération et le soutien du public pour ses tentatives acharnées de freiner la campagne missionnaire. A Jérusalem, par exemple, les résidents ont eux-mêmes réprimandé les missionnaires et leur ont demandé de les laisser tranquilles. 

Dans le même temps, l’organisme a dépêché des équipes sur les lieux des interventions missionnaires et Yad Lea’him est intervenu pour mettre le public en garde contre le piège flagrant qui le guettait, appelant les passants à détruire les flyers missionnaires. 

Yad Lea’him tient à préciser qu’en cas d’intervention missionnaire, il faut appeler en urgence le standard ouvert 24 h/24. La direction de l’organisme a exprimé l’espoir que « de la même manière que le peuple d’Israël a triomphé des grecs, un jour viendra où nous pourrons déclarer aux missionnaires que le Protecteur d’Israël n’est ni trompeur, ni versatile ». 

LIRE  Cheikh Jarrah : Une famille arabe restitue une maison à ses propriétaires juifs

Aucun commentaires

Laisser un commentaire