Une montée sur le Mont du Temple

0
1022
Une montée sur le Mont du Temple

L’un des seuls incidents de la fête de Pessa’h : à notre grande honte, des Juifs sont montés sur le Mont du Temple ! Faut-il le préciser ? Tous les rabbanim interdisent de la manière la plus stricte possible de monter sur ce haut site, du fait de sa sainteté incontournable, même de nos jours. Il faudrait au préalable pouvoir se purifier du contact avec la mort, ne serait-ce que parce qu’on s’est rendu dans un hôpital qui abritait encore un défunt. Nul n’y échappe. Or, comme on le sait, nous n’avons pas de cendre de vache rousse pour nous purifier.

Le rav Moché Gafni, député orthodoxe, s’est exprimé sur les ondes de manière très virulente et très écoutée, comparant ces gens aux « birionim » cités dans Guittin 57, ces brutes qui ont préféré en son temps faire brûler les réserves en nourriture et en boisson de Jérusalem afin de forcer un affrontement avec les Romains. Rachi précise que ces birionim étaient des personnes vides et avides de guerre… Là aussi, outre un interdit absolu émis par la Halakha, cette provocation envers les Arabes est parfaitement superflue, et éminemment dangereuse.

A l’époque, quand deux individus avaient caressé le projet de faire sauter à la bombe la mosquée d’Omar, le Grand rabbin d’Israël s’était exprimé : selon lui, il fallait croire que pour ces gens, l’Eternel avait vieilli, puisque clairement, tout ce qui Lui manquait était cette aide de ces deux lascars et deux kilos de TNT… Il ne fait aucun doute que, quand Il le voudra, la roue de l’Histoire tournera. Or, pour l’instant, ce n’est pas le cas…

LIRE  "Chers parents, me voici musulman !"

Par ailleurs, il paraît plus qu’évident que dans la période actuelle, c’est justement cette présence d’Arabes – potentiellement antipathique – qui assure, en fait, la protection des lieux saints de la montée du grand public, comme le dit le verset (Yecha’yahou/Isaïe 62,6) : « Sur tes remparts, ô Jérusalem, J’ai posté des guetteurs, qui ne se tairont ni le jour ni la nuit, en aucun temps » – ces guetteurs peuvent parfaitement être ces Arabes qui, en bloquent l’accès, en attendant le moment de la reconstruction du Temple.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire