Netanyahou à la Knesset : « Heureusement qu’il n’y a pas d’impôt sur les promesses de Bennett »

0
235

Le chef de l’opposition Netanyahou a attaqué le Premier ministre dans un discours à la Knesset, à l’occasion du vote du budger : « Bennett a promis de réduire les impôts, nous avons tous de la chance qu’il n’y ait pas d’impôt sur les promesses de Bennett, sinon l’économie israélienne se serait effondrée pendant des générations. Tout devient plus cher, tout augmente sauf le nombre de sièges de Bennett… »

Dans son discours autour du budget de l’État, le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a attaqué les impôts et les décrets que le gouvernement essaie de faire passer le budget depuis la Knesset. « Tout devient plus cher, tout augmente, sauf les sièges de Bennett. « 

« À la veille du mois de Kislev, nous sommes venus bannir les ténèbres car au lieu de pouvoir nous féliciter des miracles (nissim), nous obtenons dans ce budget des impôts (missim) » – c’est par ces paroles, quelque peu ironiques, que le leader de l’opposition Benjamin Netanyahu a commencé son discours avant le vote sur le budget de l’Etat. « Bebbet a promis de ne pas ajouter d’impôts, et il ne cesse de le faire, s’il y avait un impôt sur les mensonges de Bennet, l’économie d’Israël serait en faillite pour les générations à venir. Ils augmentent les taxes sur les boissons non alcoolisées, les ustensiles jetables, une taxe à la périphérie appelée taxe de congestion blanchie. Ce sont des taxes qui créent une grave discrimination contre les couches les plus faibles, contre la société orthodoxe et contre la périphérie », a attaqué Netanyahu.

LIRE  Engagements en faveur des 'Hassidim de Breslav pour garantir le prochain Roch haChana

Netanyahu a déclaré que « surtout pour les riches, vous étiez particulièrement inquiets, vous vous inquiétiez d’une réforme qui leur permettra de construire plus de logements dans leurs villas. Mais pour nos soldats – vous n’étiez pas inquiets, vous les avez mis de côté. Les prix augmentent. Le carburant augmente, l’électricité augmente, les transports publics augmentent, les fruits et légumes augmentent. Tout augmente, tout augmente sauf les sièges de Bennett. « 

Netanyahu a attaqué la conduite politique actuelle des Premiers ministres et a rappelé comment ils l’avaient attaqué pour exactement les mêmes choses qu’ils font maintenant : « Lapid est entré en guerre contre les fonds de la coalition distribués à droite et à gauche, en pratique vous avez doublé les fonds de la coalition que vous dilapidez. La loi norvégienne (permettant aux ministres de démissioner et de faire rentrer d’autres membres du groupe à la Knesset, avec salaire bien entendu). Ils ont atteint un record Guinness pour le nombre de membres norvégiens de la Knesset, ici à la Knesset de nouveaux bureaux sont en construction pour peupler toutes les fêtes norvégiennes, ils ont simplement établi une colonie scandinave à la Knesset. »

Netanyahu a personnellement attaqué le président de Yesh Atid : « Lapid a attaqué le KKL et a dit que c’était un moyen de transférer de l’argent aux partis. Il a maintenant nommé sa belle-sœur au conseil d’administration du KKL. Sur ce genre de conduite on dit que le boulanger ne peut pas témoigner sur sa pâte (jeu de mot : ‘issato, mais là, il a dit guissato, sa belle-soeur). »

LIRE  Trump : « Nous donnons à Israël $4,5 milliards/an. Et ils se défendent très bien. »

Netanyahu a de nouveau attaqué l’accord signé avec Ra’am : « Le mouvement islamique reçoit une énorme fortune, avec toute mon expérience en politique, je n’aurais jamais imaginé que l’argent des citoyens d’Israël serait transféré du budget aux organisations du mouvement islamique. Faut-il s’étonner que le Hamas veuille que ce budget soit adopté ? Quelle merveille : Abu Mazen veut-il que ce budget passe. Cette semaine, il a été rapporté que de hauts responsables de l’Autorité palestinienne veulent que le budget ne tombe pas, les Palestiniens savent que Bennett et Lapid obtiendront tout ce qu’ils veulent, et ce qu’ils veulent est mauvais pour l’Etat d’Israël. »

Netanyahu a attaqué Bennett et a déclaré qu’il « avait menti au public, à ses électeurs et à tous les citoyens d’Israël, c’est pourquoi quelque chose d’étonnant se passe ici : seulement quatre mois après la formation de ce gouvernement maléfique, Bennett dépasse à peine le pourcentage de blocage. Bennett a emmené à la conférence sur le climat une délégation qui était la plus grande au monde après celle des États-Unis. Dans cette délégation, Bennett avait plus d’escortes que d’électeurs. Et pour quoi ? Pour Bennett, l’occasion d’être photographié dans les couloirs avec des chefs d’Etat – qui ne tiennent absolument pas compte de lui. »

En conclusion, Netanyahu a déclaré : « Il se passe quelque chose d’encourageant ces jours-ci, des masses d’Israéliens rentrent chez eux au Likoud et aux partis de droite, parce qu’ils voient qu’on leur a menti. Yemina est en réalité « smola », un groupe de gauche. Ce gouvernement est entre les mains de gens qui n’ont pas d’expérience, et le public veut le voir disparaitre. Il s’agit un groupe de personnes sans lien réel dont tout le monde sait qu’il ne durera pas, et la seule chose qui les retient est le désir de survivre pendant 15 minutes de photos éphémères de célébrités. »

LIRE  Pèlerinage juif au Maroc : rabbi David Ou Moché

Aucun commentaires

Laisser un commentaire