Netanyahou attaque : « L’année dernière, chaque famille en Israël a payé au moins 7 900 shekels supplémentaires »

2
216

Netanyahou a dévoilé son plan économique, qui comprend la réduction des impôts et la baisse du coût de la vie : « Seul un gouvernement national stable fera baisser les prix de l’année dernière ».

Hidabrouth – Naama Green

Le chef de l’opposition Netanyahou a dévoilé ce matin (mercredi) son plan économique pour le prochain gouvernement. Le plan comprend des mesures d’urgence pour réduire les impôts et freiner les hausses de prix.

« Seul un gouvernement national stable fera baisser les prix qui sévissent depuis un an », a déclaré Netanyahou. « Dans notre gouvernement, l’augmentation des prix était d’un demi pour cent par an, alors que, seulement l’année dernière, les prix ont augmenté de 9 fois – 4,5%. L’électricité a augmenté, la nourriture a augmenté, le carburant a augmenté, l’eau a augmenté.

« L’année dernière, chaque famille en Israël a eu au moins 7 900 shekels de dépenses supplémentaires – un énorme fardeau pour les familles. L’augmentation des prix entraînera une autre augmentation des prix. Nous sommes confrontés au danger d’une spirale inflationniste, crise ici, crise là, personne ne le nie, mais ce n’est pas une excuse pour l’inaction. Une crise économique mondiale nécessite un leadership qui sortira Israël de cette crise en premier dans le monde. Ce n’est pas incontournable.

« Israël peut s’en sortir et nous l’avons déjà fait », a déclaré Netanyahou. « Nous avons sorti Israël de trois crises économiques mondiales en 2003, en 2009 et en 2020 pendant la crise du Corona. Nous sortirons Israël de la crise. Il y a trois conditions de succès : un gouvernement stable, la direction personnelle du Premier ministre – j’assumerai la tâche comme je l’ai fait lors des trois crises économiques précédentes. La troisième chose, j’apporte un plan d’urgence temporaire et audacieux pour faire baisser les prix. »

LIRE  Paris : la plaque du jardin « Yits'hak Rabin » vandalisée

Netanyahu a clairement indiqué que son plan économique comprend deux éléments fondamentaux : freiner les hausses de prix et réduire les impôts. « L’augmentation des prix comprend une réduction de prix immédiate sur les générateurs d’inflation : on va baisser le prix de l’électricité, le prix du carburant, le prix de l’eau, et on va geler les taux de la taxe foncière pour l’année. Ce sont des mesures qui vont affecter tous les prix dans l’économie. Nous ferons baisser les prix des denrées alimentaires en baissant les taxes et les droits. »

L’ancien Premier ministre a également évoqué la hausse des prix des logements : « Nous émettrons une obligation d’État liée aux prix des logements. Cela réduira la demande sur le marché. Nous raccourcirons le délai d’obtention des permis de construire et favoriserons l’application rétroactive – les entrepreneurs et les promoteurs construiront, et s’ils enfreignent la loi, il y aura une application rétroactive. Nous poursuivrons la subvention foncière pour la construction pour les jeunes couples et les infrastructures de soutien seront budgétisées avant la construction. Nous travaillerons avec la méthode de la carotte et du bâton avec les entrepreneurs. S’ils possèdent un terrain et ne construisent pas, ils recevront la canne. S’ils construisent rapidement, ils obtiendront la carotte ».

Netanyahou a également fait référence au domaine de l’éducation, promettant une éducation gratuite pour les enfants de 0 à 3 ans. Selon lui, « Nous apporterons une éducation gratuite aux enfants âgés de 0 à 3 ans. Cela réduira le coût pour la famille de dizaines de milliers de shekels. Cela fera croître l’économie et permettra au conjoint d’aller travailler ».

LIRE  Aides sociales prévues par Netaniahou et Katz

Le plan économique a été élaboré ces dernières semaines avec l’ancien chef du Conseil économique, le professeur Avi Simhon, l’ancien directeur général du ministère des Finances Shai Babad et l’ancien ministre des Finances Yuval Steinitz.

Inutile de préciser que les opposants, ou plutôt les actuelles personnes au pouvoir, ont crié aux fake news, mais c’est au public de savoir quel groupe il préfère. RDV dans quelques mois…

2 Commentaires

  1. 1. M. NETANYAHU doit dégager et laisser la place à des gens plus propres qui ne traînent pas une femme envahissante et arrogante qui se prend pour la reine ELISABETH 2.
    2. La crise d’aujourd’hui est mondiale et donc ce monsieur n’aurait fait que regarder le train qui passe. A 74 ans qu’il prenne sa retraite et d’autres dossiers ressortiront automatiquement.

    3. Qu’il commence par baisser d’au moins 35% les loyers commerciaux et tout baissera avec. Ces milliardaires qui possèdent tous ces locaux commerciaux loués à prix d’or et qui financent le LIKOUD.

    Donc je ne voterai ni LIKOUD ni SHASS corrompu !!!

Laisser un commentaire