« On nous a trompés », clament les stagiaires en médecine en Israël

0
108

La manifestation des internes en médecine ne s’arrête pas et a atteint le domicile du ministre de la Santé Nitzan Horowitz à Tel Aviv : un millier de stagiaires ont manifesté hier soir à l’entrée de la rue (pas plus, car la police les a empêchés d’aller plus loin – on n’est pas à Jérusalem, face à la résidence du Premier ministre d’avant, tout de même…). Le leader de la manifestation a appelé le Premier ministre Naftali Bennett à « faire un quart de travail de 26 heures, on se verra » | L’ancien ministre de la Santé Yaakov Litzman prend leur défense.

Be’hadré ‘Harédim – Yosef Rees

La protestation des internes en médecine se poursuit encore plus – après la démission massive du ministère de la Santé la semaine dernière. Hier soir (motsaé Chabbath), plus d’un millier de stagiaires ont manifesté à l’entrée de la rue où vit le ministre de la Santé Nitzan Horowitz à Tel-Aviv, la police bloquant leur entrée dans la zone du domicile du ministre.

Au cours de la manifestation, la présidente de « Mircham », qui dirige la protestation des internes en médecine, Dr Ray Bitton a reçu une convocation à une réunion avec le président de la division médicale du ministère de la Santé, Vered Ezra. Elle l’a refusée, faisant part de son grand plaisir face à une telle invitation de la part du ministère de la Santé, « d’autant plus que jusqu’à présent, toutes nos tentatives pour rencontrer le ministre en ces jours exceptionnels ont été vaines. Nous serons heureux de rencontrer le ministre à tout moment ou à tout moment, y compris ce soir. »

LIRE  Jusqu'à 3.000 jihadistes enrôlés par Daesh pourraient revenir en Europe

Plus tard, Bitton a appelé de hauts responsables du gouvernement et a déclaré: « Je m’adresse au ministre de la Santé Nitzan Horowitz et au ministre des Finances Avigdor Lieberman et vous savez quoi ? Aussi au Premier ministre Naftali Bennett : venez, faites unr garde de 26 heures dans un service de corona, et après cela voyons si vous persistez à dire que c’est normal de travailler ainsi ! »

Pendant ce temps, ce soir, l’ancien ministre de la Santé, MK Yaakov Litzman, a conforté leur protestation et a déclaré : « La lutte des stagiaires pour raccourcir les temps de garde de 26 à 18 heures – est très juste et digne. Il ne fait aucun doute qu’un travail continu de plus de 16 heures nuit à la qualité des soins médicaux prodigués aux patients, et c’est un risque réel pour les malades. »

Litzman a ajouté : « Les ministres de la Santé, de l’Économie et des Finances devraient traiter différemment et avec respect des milliers de stagiaires qui s’engagent dans un travail sacré pour sauver des vies chaque jour, heure par heure, dans des conditions inimaginables.

« La réalité dans laquelle des milliers de stagiaires doivent démissionner de leurs postes en raison du non-respect de leur demande juste et claire, indique le chaos et une irresponsabilité flagrante. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire