Par la grâce du Ciel, une attaque meurtrière contre un bus israélien a été évitée

0
84

Un habitant de Rafia’h dans la bande de Gaza a planifié une attaque meurtrière contre un bus israélien. Il a collecté des fils électriques, des piles et des ampoules, et a suivi une formation militaire sur la fabrication d’engins explosifs.

Hidabrouth – Naama Green – Photo : Shabakh Communication

Un acte d’accusation grave a été déposé ce matin (jeudi) contre Pethai Zakot (31 ans) de Rafia’h, qui projetait de commettre une attaque odieuse contre un bus israélien.

Selon l’acte d’accusation, en septembre dernier, Zakot, un habitant de la bande de Gaza, a rencontré par hasard un militant du Jihad islamique palestinien, qui lui a proposé de commettre un attentat dans les territoires de l’État d’Israël. Au début, il a refusé, mais après une conversation persuasive, il a cédé. Les deux ont rencontré un autre membre du Jihad islamique, à qui Zakot a dit qu’il ne savait pas comment fabriquer un engin explosif, et il a reçu une formation militaire sur le sujet de la fabrication d’un engin explosif.

Zakot a déclaré à l’un des opérateurs de l’organisation qu’il prévoyait de mener une attaque dans une salle de réception ou un centre commercial. En réponse, l’activiste lui a suggéré de commettre l’attaque contre le bus dans lequel il voyage habituellement en Israël.

Au cours du mois d’octobre dernier, Zakot est entré travailler en Israël sans permis. Durant sa période de travail, il récupère des fils électriques, un compteur électrique, des piles et des ampoules afin de préparer l’attentat. Peu de temps après, il est arrêté.

Il a été déclaré dans l’acte d’accusation que pendant l’opération Tzuk Eitan, Zakot a stocké des bombes RPG dans la maison de son frère qui n’ont pas été endommagées par les bombardements de Tsahal, et quand il y a eu une accalmie dans la guerre, il les a rendues aux agents de l’organisation.

LIRE  Les Etats arabes n'attendent plus les Palestiniens

L’acte d’accusation a été déposé par l’avocat Amit Ginat et attribue à l’accusé des infractions liées aux armes – possession et port d’armes ; appartenance active à une organisation terroriste ; formation ou instruction à des fins terroristes; préparation à la commission d’un acte de terrorisme (meurtre) ; séjour illégal; fourniture des services à une association non autorisée et entrer en contact avec un agent étranger.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a averti que si une tendance se développait à recruter des travailleurs à Gaza pour commettre des attentats, Israël reconsidérerait ses choix en rapport avec l’entrée de travailleurs sur son territoire : « La tentative des organisations terroristes d’exploiter l’emploi de travailleurs dans Israël, dans le cadre d’attaques, met en danger les moyens de subsistance de centaines de milliers de civils dans la bande de Gaza. Je félicite le Shin Bet et les forces de sécurité d’avoir déjoué l’attaque. Depuis un an et demi, je mène une politique de dommages sévères contre toute atteinte à la sécurité tout en permettant une économie de base et humanitaire pour les habitants de Gaza. Nous procédons à une évaluation continue de la situation, et s’il apparaît qu’une tendance se développe à recruter des travailleurs de Gaza pour mener des attaques, Israël envisagera ses mesures en rapport avec le départ des travailleurs de la bande de Gaza et des secours civils supplémentaires. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire