Parlement européen: Guilad Erdan présente le visage hideux de l’antisémitisme du BDS

0
196
Minister of Public Security Gilad Erdn arrives to the weekly cabinet meeting, at the Prime Minister's office in Jerusalem, on June 2, 2019. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** ????? ????? ???? ??? ?????? ???? ???? ?? ??????? ???? ????? ????

par Shraga Blum – Iphinto

Le ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan, également en charge des Enjeux stratégiques était l’invité du Parlement européen à Bruxelles.

Il a présenté un rapport détaillé sur les activités du BDS, montrant notamment que ce mouvement n’est pas un innocent défenseur des droits de l’homme comme il se présente mais qu’il a des accointances avérées avec des organisations terroristes et véhicule les thèmes les plus virulents de l’antisémitisme classique.

Dans le cadre de son combat contre le BDS et toutes ses ramifications, le ministère des Enjeux stratégiques a travaillé sur ce rapport durant six mois, avec la collaboration du rav Menahem Margolin, secrétaire-général du Conseil rabbinique européen, ainsi qu’avec Elan Karr, envoyé spécial de Mike Pompeo pour la surveillance et la lutte contre l’antisémitisme.

Après sa présentation, Guilad Erdan a donné une conférence de presse sous le titre « Derrière le masque ».

Le rapport présenté par Guilad Erdan est un document de 90 pages comprenant photos, caricatures, déclarations et activités du BDS qui utilisent les poncifs et caricatures antisémites qui n’ont rien à envier à celles du Stürmer nazi ou du moyen-âge chrétien.

On est très loin du « combat contre l’occupation » que prétend mener le mouvement international créé par Omar Barghouti. Les Israéliens et Juifs y sont présentés sous des traits démoniaques, conspirateurs, avides de sang et identiques aux nazis. Les appels à la disparition de l’Etat d’Israël sont clairs.

« Si l’Union européenne est sincère dans sa volonté affichée de combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes, elle doit combattre le BDS avec la même détermination » a notamment appelé Guilad Erdan. Le ministre a souligné la remontée de l’antisémitisme en général sur le sol européen, avec le retour des thèmes classiques.

LIRE  Miracles du quotidien : seuls les livres saints sont épargnés dans une attaque

Guilad Erdan a appelé les dirigeants de l’Union européenne à combattre le mouvement BDS, qui loin de défendre les droits de l’homme est en réalité une machine destinée à délégitimer l’existence de l’Etat juif et a distiller la judéophobie à travers le monde.

Comparaison Israël-nazis

 

 

 

 

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Aucun commentaires

Laisser un commentaire