Le président Trump est-il au courant des faits ?

0
729
US President Donald Trump arrives for a visit at the president's residence in Jerusalem on May 22, 2017, for his first official visit to Israel since becoming US president.

Le président Donald J. Trump arrive aujourd’hui en Israël, afin de lancer un énième round de négociations de paix entre Israël et les Palestiniens. Pour se mêler à un conflit qui dure depuis des générations, le président devrait connaître les faits.

Maître du deal qu’il est, le président Donald Trump est bien conscient que le conflit auquel il est sur le point de se mêler est le problème le plus épineux que connaît le monde depuis les sept dernières décennies.

Les nombreux présidents des États-Unis et dignitaires étrangers influents qui se sont essayés à la paix, ont finalement été humilié par la complexité du conflit. À l’heure actuelle, le conflit fait rage rage depuis 69 ans et ne semble pas avoir de solution à vue.

Le président Trump n’est pas un imbécile. Il n’est pas non plus naïf.

Il a déjà vu les présidents et les politiciens américains persister et essayer encore et à nouveau, mais sans jamais parvenir à rien réaliser de concret et de durable.

La question que le président Trump se pose ou devrait se poser est – comment puis-je être différent de mes prédécesseurs, pourquoi serai-je plus efficace que ceux qui ont essayé avant moi?

Tout d’abord, le plus important est que le président Trump soit conscient des faits. Outre Trump, le monde entier devrait également être conscient des réalités du Moyen-Orient.

Comme dans toutes les querelles, lorsque la réconciliation est recherchée, les deux parties doivent désirer à la paix. Que ce soit des amis, des voisins ou des nations belligérantes, lorsque la paix est recherchée, les deux parties doivent être également engagées à la réaliser et à la maintenir.

LIRE  Transfert de l’ambassade du Paraguay: les “deux présidents” seront à Jérusalem

Malheureusement, l’atmosphère dominante actuelle parmi les Arabes palestiniens n’est pas le désir de paix, mais plutôt l’animosité belliqueuse. Les jeunes enfants palestiniens apprennent chaque jour à haïr, mépriser et assassiner leurs voisins israéliens. Les enfants apprennent à glorifier et à lutter pour un Djihad sanglant contre l’Etat juif. Ces enseignements fanatiques font partie du programme scolaire officiel de l’Autorité palestinienne.

Pour ne citer que quelques-uns des nombreux exemples, les élèves de septième année apprennent un poème encourageant la violence et le martyre, « Par votre vie ! Je vois ma mort… Le fracas des armes est doux à mes oreilles, et les flots de sang réjouissent mon âme « (Our beautiful language, 7e année, Pt. 1 p.97)

En outre, les étudiants de sixième année apprennent en classe de littérature que « le Djihad vient en premier après la prière » (id. p.46).

Ce n’est pas là une organisation terroriste clandestine qui prêche à ses adeptes dans l’ombre. Il s’agit du programme officiel de l’Autorité palestinienne qui est enseigné chaque jour à des milliers d’écoliers palestiniens. Au lieu d’être éduqués à accepter l’autre et à coexister, ces enfants sont endoctrinés pour continuer la lutte, continuer à se battre et à assassiner jusqu’à ce que Israël cesse d’exister.

Peu importe combien le président Trump essaiera de négocier la paix et d’obtenir un deal, il ne réussira pas tant que l’une des parties n’aura pas d’intérêt pour la paix.

Trump devrait être conscient de l’amère réalité : l’une des parties impliquées dans ce conflit n’a aucun intérêt à trouver une solution pacifique.

LIRE  Israël en deuil : attaque terroriste au couteau, un Israélien succombe à ses blessures

Nous devrions tous avoir conscience de cela.

Le monde devrait en avoir conscience.

La première étape vers la paix est la cessation totale de la propagande de guerre de l’Autorité palestinienne. Ils doivent cesser de prêcher la violence et la haine envers Israël. Au lieu de cela, ils doivent adopter une approche pacifique et non violente du conflit.

Lorsque les Arabes palestiniens désireront vraiment la paix, alors, il y aura «un partenaire pour la paix».

Source Is President Trump Aware Of The Facts? By Eli B.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire