Le prix Nobel de la paix, vu par des parlementaires belges

0
856

Malgré les attentats dont la Belgique a été victime, la politique de brossage de bête dans le sens du poil continue. Six députés assis au Parlement belge ont en effet adressé une lettre au « Comité Norvégien du Prix Nobel de la Paix » que le prix Nobel de la paix soit remis au prisonnier politique Marwane Barghouti au prix Nobel de la Paix alors que celui-ci a été condamné en 2002 à la prison à perpétuité par l’Etat d’Israël pour le meurtre de cinq civils israéliens et son implication dans quatre attaques terroristes.

« La paix exige la libération de Marwan Barghouti et celle de tous les prisonniers

politiques comme celle de l’ensemble du peuple palestinien vivant sous occupation depuis des décennies », ont souligné les parlementaires belges dans une lettre collective. Ajoutant que « en accordant le prix Nobel de la Paix à une personne qui symbolise la lutte du peuple palestinien pour la liberté, mais aussi leur aspiration à vivre en paix, un leader qui a la capacité d’unir les Palestiniens autour d’un projet politique qui s’appuie sur le droit international et le retour aux frontières de 1967, menacées par la colonisation galopante et l’absence d’horizon politique, le comité du prix Nobel de la Paix contribuerait à faire revivre l’indispensable espoir de sortir de l’impasse politique actuelle ».

Rappelons juste que Yasser Arafat a reçu le prix Nobel de la paix en 1994 pour avoir signé les accords d’Oslo, alors pourquoi pas Barghouti ? Car en définitive, y a-t-il encore des gens pour s’étonner de la direction qu’ont prise les grandes institutions internationales censées garantir la dignité humaine ?

LIRE  Le négationniste britannique David Irving ne sera pas le bienvenu en Pologne

Aucun commentaires

Laisser un commentaire