Quelques images d’une soirée brûlante…

1
315

La loi sur la réglementation de la Judée et de la Samarie présentée par le ministre Gideon Sa’ar a été renversée par le plénum de la Knesset à une majorité écrasante de 58 députés contre, dont deux députés de la coalition. Silman était absente, ainsi que quatre autres députés de Mérets et Ra’am | Orbach était furieux et s’est presque physiquement confronté à d’autres députés.

Be’hadré ‘Harédim – Ari Kalman

Drame politique : la coalition n’a pas réussi à adopter la loi sur la réglementation de la Judée et de la Samarie, après que les membres de la Knesset de la coalition se sont opposés au vote, empêchant ainsi une majorité de l’adopter.

Alors que la plénière tenait un long débat, la coalition a travaillé jusqu’à la dernière minute pour tenter de persuader les députés Mazen Ghanaim de Ra’am et Jida Rinawi Zoabi de voter en faveur de la réglementation, ainsi que pour faire pression sur la députée Idit Silman pour qu’elle ne participe pas au vote.

À la fin du débat, le ministre du Logement Zeev Elkin a résumé le débat et étalé son discours pendant de nombreuses minutes pour tenter de tirer des conclusions, lors de son discours, il a ouvertement attaqué les députés du Likoud aux côtés des députés orthodoxes qui s’opposent à la loi.

Lors du vote, lorsque le député de la coalition Mazen Ghanaim a voté contre le règlement, le député Nir Orbach de Yamina lui a crié dessus et a crié : « Tu ne veux pas être un partenaire. L’expérience avec toi a échoué », entraînant une confrontation physique entre les parties au point que des députés et les gardes de sécurité ont été contraints de les séparer.

LIRE  Attaque de Gaza : "Parce que les terroristes emprisonnés sont privés de téléphone"

Après Ganaim, la député Zoabi a également voté contre la loi. Enfin, la députée Idit Silman n’a pas voté pour la loi et était absente du vote, donc ceux qui ont renversé la loi étaient des représentants de la coalition, ce qui ne peut qu’irriter le ministre de la Justice Gideon Sa’ar.

Après avoir lu les noms des députés les uns après les autres en entendant leur vote pour ou contre, le résultat a été entendu – 52 pour contre 58 contre.

Le grand écart a également été enregistré en raison de l’absence des députés de Mérets et Ra’am du vote contrairement à la planification initiale ; Iman Khatib Yassin et Walid Taha de Ra’am étaient absents, Idit Silman était également absente, ainsi que deux députés de Mérets, Michal Rosin et Musi Raz qui étaient également absents du vote.

Il reste maintenant à voir comment le ministre de la Justice Gideon Sa’ar se comportera à la lumière du résultat embarrassant et des conséquences résultant du fait que la loi n’a pas été adoptée et qu’en fait les lois de l’État ne s’appliqueront plus à la région de Judée et Samarie à partir de maintenant. Plus tôt dans la journée, Sa’ar a menacé que le renversement de la loi entraînerait la dissolution du gouvernement.

1 Commentaire

Laisser un commentaire