Réactions après l’attentat d’Armon hanatsiv

0
699

 

L’attentat d’Armon hanatsiv a entrainé une réaction encourageante de la part des autorités allemandes, et a fait qu’un journal belge renvoie un journaliste…

 

A Berlin, les autorités ont décidé de faire preuve de solidarité avec Jérusalem, quelques semaines après l’attentat qui a frappé la capitale allemande, en illuminant la porte Brandebourg avec les couleurs du drapeau d’Israël !

En fait, le maire de Rotterdam, pourtant d’origine musulmane, a lui aussi manifesté sa solidarité et déclaré son opposition à des attentats de cet ordre. Il a fait dresser le drapeau d’Israël sur la mairie.

 

En revanche, un journaliste arabe s’est exprimé en faisant passer un message très antisémite dans l’un des journaux belges. Il a toutefois été renvoyé…

Il faut dire que ce n’est pas de n’importe quel journaliste dont il est question : Dyab Abou Jahjah est né à Hanin (Liban) en  1971. Il est un militant politique belge d’origine libanaise, fondateur de la Ligue arabe européenne. Il a demandé l’asile politique en Belgique, l’a obtenu pour finalement avouer que personne ne le menaçait dans son pays ; il s’est marié avec une belge, a reçu la nationalité du pays à part entière, pour finalement divorcer…

Il tenait une rubrique hebdomadaire et incendiraire dans un journal flamand, De Standaard. Par là, il influençait nombre de musulmans, prêchant pour une position très extrémiste. Il a en particulier organisé des manifestations en Belgique à la suite de l’assassinat d’un professeur d’origine arabe, ce qui lui a valu une critique très acerbe de la part des autorités.

Entre 2008 et 2013, il a séjourné au Liban, « pour soutenir le Hezbollah dans sa lutte contre Israël »…

LIRE  Le rav qui a sauvé des vies se bat pour sauver la sienne !

Là, à la suite de l’attentat d’Armon hanatsiv, et de la défense qu’il a entreprise de la légitimité de la lutte contre l’envahisseur, id est Israël, son journal l’a simplement mis à la porte. « Nous acceptons chez nous de donner expression à tous les avis… Mais ceci a également une limite, et soutenir la violence sans limite la dépasse » a déclaré son rédacteur en chef…

Ces diverses réactions sont tout de même réconfortantes…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire