Sa’ar : « Je ne permettrai pas de coercition religieuse »

0
57
Après s’être battu en tant que ministre de l’Intérieur contre le maire de Tel Aviv pour fermer les supermarchés le Chabbath, Gideon Sa’ar, qui est perçu comme respectant la tradition et proche des grands israéliens et de leurs représentants à la Knesset, a déclaré à présent que son parti ne permettra pas la moindre coercition religieuse !
Be’hadré ‘Harédim
Le ministre qui a fermé les supermarchés le Chabbath, Guidon Sa’ar, est connu dans le système politique comme quelqu’un qui entretient des liens étroits avec les orthodoxes, il visite souvent les maisons des Grands d’Israël et entretient un axe ouvert avec les représentants orthodoxes à la Knesset et ainsi de suite, la possibilité d’une coopération post-électorale est plus pertinente que jamais. Ce soir (mardi), le président de Tikva Hadasha, Gideon Sa’ar, a tenu une conférence électorale à l’aide du zoom, dans laquelle il aborde des questions religieuses : « Je ne crois pas du tout à la coercition d’aucune sorte », a déclaré Gideon Saar à ses téléspectateurs lors de la conférence virtuelle et s’est engagé à empêcher la coercition religieuse. Il a dit: « Je promets à mes partisans ainsi qu’aux citoyens d’Israël, que dans le gouvernement que je dirigerai, il n’y aura aucune coercition et certainement aucune contrainte religieuse d’aucune sorte. » Concernant la fermeture des supermarchés le Chabbath et les jours fériés juifs, Sa’ar a déclaré: « Je n’étais même pas membre de la Knesset lorsque la loi sur les supermarchés a été adoptée à la Knesset. Il y a beaucoup d’informations sur le passé qui sont également diffusées par les organisations politiques »…

Dans la réalité, bien que Gideon Sa’ar n’était pas député lorsque la loi sur les supermarchés a été promulguée, pendant son mandat en 2014, il s’est battu pour fermer les supermarchés Chabbath par le biais du règlement municipal. Dans une décision rendue le 29 juin 2014, le ministre Sa’ar a expliqué: « Le règlement proposé est venu légaliser l’exploitation de plus de 300 entreprises vendant des denrées alimentaires jusqu’à 800 mètres de taille, qui pendant des années ont bafoué le règlement sur des bases grossières. De plus, la loi permet au maire de permettre d’ouvrir un nombre supplémentaire et illimité d’entreprises supplémentaires dans le futur, sans que des critères soient précisés et sans avoir besoin d’obtenir l’approbation du conseil municipal. » Selon Sa’ar à l’époque, « Cette loi porte atteinte de manière disproportionnée à la valeur du Chabbath en tant que jour de repos général dans l’État d’Israël et dépasse la règle concernant l’interdiction de faire du commerce le jour du Chabbath de manière déraisonnable. Compte tenu de tout ce qui précède, j’ai décidé d’annuler cette autorisation… »

NDLR : Nous présentons nos excuses les plus plates aux gorilles dont nous venons de parler dans l’article précédent. Il y a plus singe qu’eux…

LIRE  L’aéroport de Gatwick libéré par un système anti-drones israélien

Aucun commentaires

Laisser un commentaire