Selon la presse saoudienne, le Hamas est pire que Daesh

Le journal saoudien Okaz accuse le Hamas d'avoir utilisé les 120 millions de dollars d'aide humanitaire destinés à Gaza depuis 2014 pour son activité terroriste "sur instruction de l'Iran"- La politique du Hamas à Gaza "tue lentement" la population, affirme le journal.

0
901
Masked gunmen from the Qassam brigade, the military wing of Hamas guard as Palestinians take part at a protest to mark the anniversary of Land Day, near the Israeli border with Rafah in southern Gaza Strip, on March 30, 2017. Photo by Abed Rahim Khatib/ Flash90

Dans une critique aussi rare et que cinglante, un journal saoudien a comparé le Hamas à l’État islamique, disant que ce que le groupe terroriste basé à Gaza faisait dans l’enclave « dépasse ce que fait l’Etat islamique en Syrie et en Irak ».

L’éditorial, publié jeudi dans le quotidien Okaz, a vu le jour après l’annonce dramatique de la semaine dernière par l’Arabie saoudite, l’Égypte, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et d’autres pays arabes qu’ils coupaient tout lien avec le Qatar en raison de son soutien au terrorisme.

La pièce accuse le Hamas d’utiliser les millions de dollars donnés par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, ainsi que d’autres fonds d’aide internationaux destinés à l’aide humanitaire du peuple de Gaza, pour construire son réseau de tunnels terroristes et financer des attentats, « sur instruction de l’Iran ».

« Ne serait-il pas préférable pour le mouvement Hamas… d’accélérer la fin de la catastrophe humanitaire qu’il a amenée sur la bande de Gaza et ses plus de 2 millions de résidents, lui imposant de vivre dans une prison à ciel ouvert. Menacer la vie des résidents de Gaza, en les privant d’eau, d’électricité, de traitement [médical] et les privant de liberté dépasse ce que ISIS fait en Syrie et en Irak avec ses assassinats rapides, ce que fait le Hamas, c’est un meurtre lent. »

« Cette exploitation criminelle constitue une trahison de la cause palestinienne. Depuis la fin de l’opération [Protective Edge] en août 2014, le mouvement terroriste Hamas a investi 120 millions de dollars dans des tunnels ».

L’article mentionne également les tunnels creusés dans une école de l’UNRWA à Gaza, en commentant: « Le Hamas a trahi les Palestiniens et a mis en danger la solution du problème palestinien. Le groupe creuse des tunnels dans les écoles, les maisons et les hôpitaux, mettant en danger la vie des résidents en les utilisant comme boucliers humains ».

Et il appelle les États arabes à s’unir contre le Hamas, «agent double de Doha et de Tel Aviv», et à «intervenir immédiatement dans la situation à Gaza pour sauver la vie de 2 millions de personnes».

Les agences de renseignement arabes au cours du week-end ont révélé que des responsables du Hamas ont formé les agents de l’État islamique en Libye, en Arabie Saoudite et en Égypte à la façon de fabriquer des mines et de mener des attentats.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire