Silman révèle : «Yvet n’a fait que de commencer avec ses décrets ; les orthodoxes ne vendront pas leurs valeurs pour de l’argent»

0
253

Le gouvernement des décrets : la présidente de la coalition sortante affirme que les décrets sévères présentés par Yvet Lieberman contre le judaïsme orthodoxe n’en sont qu’à leur début et que « les surprises sont encore en route » • Silman a exprimé ses sentiments face au monde orthodoxe : « Ils ne vendront pas leurs valeurs pour de l’argent. »

JDN – Hezki Baruch sur Channel 7

La députée Idit Silman, qui était la présidente de la coalition gouvernementale Bennett-Lapid et a démissionné en raison de la conduite antireligieuse du gouvernement, révèle que les décrets présentés cette semaine par la ministre des Finances Yvet Lieberman – ne sont qu’un début…

Silman a déclaré lors d’une conversation avec ses associés : « Comme je l’ai mentionné alors, ce n’est que le début et les surprises sont encore en route – la suppression des conseils religieux et des rabbins, une série de coupes qui nuisent au secteur orthodoxe, la l’annulation des aides aux jardins d’enfants et l’éradication des étudiants de la Tora pour qu’ils aillent travailler. »

« Le public orthodoxe est un exemple et un modèle de dévotion au monde de la Tora, au peuple d’Israël et à la Terre d’Israël », a salué Silman. « L’année écoulée nous a tous remplis d’appréciation et de respect pour leur ferme adhésion à leurs principes. »

Silman a souligné que les orthodoxes n’ont pas baissé les bras « malgré les pressions, les propositions et parfois les humiliations. Vous ne connaissez probablement pas une femme orthodoxe et un homme orthodoxe qui vendraient ses valeurs pour de l’argent. « 

Le ministre des Finances Lieberman prévoit d’imposer une importante série de décrets à la population orthodoxe dans le budget de l’État pour 2023, qui sera soumis à l’approbation du gouvernement dans les prochaines semaines. Entre autres choses, Lieberman prévoit de réduire d’un tiers le budget des Yechivoth, de 1,2 milliard de NIS à 800 millions de NIS, et le budget des réseaux d’éducation passera de 100 % à 75 %.

LIRE  Patrick Pelloux : “Israël a fait une campagne de vaccination exemplaire"

Le ministre des Finances a également décidé d’ajouter un critère pour maximiser la capacité de gain des parents de tout-petits afin qu’ils puissent bénéficier d’une subvention pour la garde d’enfants, d’une aide au loyer et de déductions fiscales. Un orthodoxe qui ne travaille pas ne bénéficiera d’aucune réduction.

Malgré l’ultimatum du député Nir Auerbach d’il y a environ un mois, Lieberman est déterminé à exiger un test de revenu pour les parents, et cela nuira gravement aux familles des étudiants du sionisme religieux ou du secteur orthodoxe simplement parce qu’ils étudient la Tora – un fait, cela dérange apparemment Yvet Lieberman.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire