Témoignage personnel d’un secrétaire d’un bureau de vote dans une localité arabe

0
44

Radio Kol ‘Hai a présenté un témoignage intéressant en provenance d’un secrétaire d’un bureau de vote en secteur arabe. Il permet de comprendre un peu mieux à quel titre Netaniahou tenait tant à ce qu’on puisse installer des caméras dans les bureaux de vote…

« Tu veux du café? Viens faire une pose-cigarette »: le secrétaire du comité de vote d’une communauté arabe du nord du pays a déclaré qu’il n’oublierait jamais ce qui s’est passé le jour du scrutin : « Ils ont verrouillé la porte et inscrit les personnes qui n’étaient pas venues voter » |
Baruch (pseudonyme), un fonctionnaire orthodoxe qui a exercé les fonctions de secrétaire d’un bureau de vote dans l’un des villages du nord du nord du pays, a révélé comment des votes avaient été faussés lors des scrutins, comment il avait été forcé de quitter le bureau de vote.

Dans une interview accordée à Bezalel Kahn, le secrétaire du bureau de vote a déclaré: « À 11 heures, des caméras cachées étaient installées dans le bureau de vote organisé par les membres du Likoud.

« Au cours de l’incident, un des participants m’a suggéré d’aller fumer une cigarette. J’ai refusé. Un autre a proposé de me préparer un café noir et a réussi à me faire sortir. Lorsque j’ai demandé à retourner à l’urne où j’étais en fonction, il m’a dit d’attendre quelques minutes de plus. J’ai essayé d’entrer dans la salle et la porte était verrouillée. Je lui ai demandé: « Pourquoi la porte est-elle verrouillée? Et il me répond que dans quelques minutes, la porte s’ouvrira. Quand je suis entré, tout semblait normal. »

LIRE  Pologne: le club de football anglais Chelsea va participer à la marche des vivants

« Après une heure, ils m’ont de nouveau invité à sortir. J’ai essayé de m’échapper. Je n’avais aucune chance de l’éviter et je suis sorti. Et ils ont à nouveau verrouillé la porte. Les gens ont fait la queue. Quand je suis rentré, tout le monde m’a regardé, ils savaient que je comprenais ce qu’ils faisaient. Cette méthode a donc été répétée plusieurs fois au milieu. Même lorsque je suis sorti pour faire une prière, la porte était verrouillée. Tout le monde était arabe. Les gardes aussi. « 

Quand l’intervieweur a demandé ce qui se passait dans la salle du comité de vote lorsqu’ils ont été sortis, le secrétaire du scrutin a répondu: « Ils ont écrit les personnes qui n’étaient pas venues voter, et ont mis des bulletins faux les urnes. « Je me suis tellement impliqué, mais je ne pouvais pas écrire tout ce qui se passait dans le protocole du comité de vote. Je ne pouvais pas faire cela avec le secrétaire arabe qui travaillait avec moi. »

Le pourcentage de votes dans les bureaux de vote a atteint un niveau très élevé, a déclaré la personne interrogée. Sur 619 électeurs, plus de 600 ont voté. Près de 100% des votes. Beaucoup ne sont pourtant pas venus. Selon lui, après le désordre dans l’urne, le secrétaire du scrutin arabe est resté jusqu’à 7 heures du matin pour régler ce qui se passait et il est parti beaucoup plus tôt.

« J’ai appelé le comité électoral pour lui dire ce qui se passait et il y avait beaucoup de faux. Ils m’ont dit que c’était un problème et qu’il n’y avait pas grand-chose à faire. Même s’ils reçoivent ma plainte, ils organiseront une réunion de l’équipe et devront être réélus. En fait, ils n’ont pas reçu de plainte de ma part », a déclaré le secrétaire du comité de vote. Il voulait se réinscrire pour occuper le poste de secrétaire du comité du scrutin lors de la prochaine élection, mais il a été refusé « parce qu’il y avait des complications dans votre urne ».

LIRE  Israël vote une loi d’égalité financière pour protéger les pères divorcés !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire