Thomas Nides, nouvel ambassadeur des USA en Israël

Thomas Nides, nouvel ambassadeur des USA en Israël

0
29

USA : le Sénat approuve la nomination du nouvel ambassadeur en Israël

La nomination de ce proche de Joe Biden et de Barack Obama annonce-t-elle des changements dans la relation entre les deux pays ? On peut se poser cette question à juste titre, puisque cette confirmation intervient sur fond de tension entre les deux pays à propos du logiciel Pegasus et de fragilisation du Premier Ministre Bennett qui présente ces jours-ci son budget de l’Etat au vote de la Knesset.

Washington n’avait plus d’ambassadeur en Israël depuis près de 10 mois

Le Sénat américain a confirmé mercredi l’ancien secrétaire d’État adjoint, Thomas Nides, au poste d’ambassadeur de l’administration Biden en Israël, au terme d’un processus de nomination que certains craignaient de voir s’éterniser. Lors de son audition devant les sénateurs, le futur ambassadeur a confirmé la poursuite de l’aide américaine au perfectionnement du système Dôme de Fer, soulignant qu’il s’agit d’une question de sécurité nationale américaine également. Thomas Nides a également réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à lutter contre le BDS et à soutenir les Accords d’Abraham.

Concernant le menace iranienne, l’ambassadeur a rappelé la promesse faite par le président Joe Biden selon laquelle les Etats-Unis ne permettraient pas à l’Iran de développer l’arme atomique. « Préserver la sécurité d’Israël sert aussi les intérêts sécuritaires nationaux  des Etats-Unis », a souligné Thomas Naides, notant qu’Israël est un « allié, fort, fiable et sûr des Etats-Unis ».

T. Nides, membre du parti démocrate, a été confirmé que les Républicains ont levé leurs objections à sa nomination. Le président américain Joe Biden avait officiellement désigné Thomas Nides en juin et, bien que celui-ci ne soit pas un candidat controversé, cette nomination a été victime de l’opposition entre les Démocrates et les Républicains, les premiers accusant les seconds de prolonger le processus.

LIRE  La France condamne (enfin) le lancement d’un satellite militaire par l’Iran

Cette confirmation met fin à une période de près de 10 mois pendant laquelle les États-Unis n’avaient plus d’ambassadeur en Israël, après le départ de David Friedman en janvier.

L’ancien consul général de Jérusalem, Michael Ratney, dirigeait l’ambassade des États-Unis à Jérusalem en tant que chargé d’affaires par intérim depuis juin.

Thomas Nides va arriver à Jérusalem dans un contexte tendu avec le désaccord entre les États-Unis et Israël sur le projet de Joe Biden de rouvrir un consulat à Jérusalem chargé des affaires palestiniennes.

Le consulat a été fermé par Donald Trump lorsqu’il a déplacé l’ambassade américaine à Jérusalem, transférant l’unité des affaires palestiniennes à l’ambassade, ce qui n’a pas manqué de susciter la colère de Ramallah.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Guilad Erdan félicité Thomas Naides pour sa nomination : « Je vous souhaite pleine réussite pour un mandat fructueux à l’ambassade des Etats-Unis dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem. je suis certain que vous contribuerez à renforcer encore davantage ce lien particulier entre Israël et les Etats-Unis ».

L’ambassadeur a également eu droit à des félicitation de l’Aipac et d’autres grandes organisations juives et sionistes.

Sources : I24 & Shraga Blum

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop