Travaux importants sur le site de Dimona

0
20

L’organisation qui travaille pour réduire l’uranium enrichi dans le monde a publié des photos satellites du Campus de recherche nucléaire et affirme qu’au cours des deux dernières années, Israël a travaillé à son expansion.

ynet Mis à jour: 20.02.21, 00:20

Israël agrandit le centre de recherche nucléaire de Dimona, l’installation qui s’occupe, entre autres, de la production de composants pour les armes nucléaires. C’est ce qu’indique un rapport de l’International Panel on Fissile Materials (IPFM), une organisation d’experts en énergie nucléaire qui travaille à réduire la production d’uranium enrichi dans le monde.

Selon le rapport de l’organisation, les travaux sont concentrés au sud et à l’ouest du réacteur – et des images satellites ont été publiées sur son site Web comparant le réacteur avant et après le début des travaux présumés. Le chercheur Pavel Podwig de l’Université de Princeton a déclaré que, selon les informations connues à ce jour, les travaux se poursuivent depuis près de deux ans. Un rapport du British Guardian à Washington a déclaré que l’ambassade d’Israël aux États-Unis n’avait pas répondu aux photos publiées.

Le chercheur israélien en politique nucléaire Avner Cohen a déclaré au Guardian que les images publiées étaient « nouvelles », comme il l’a dit, et a souligné que pendant des décennies aucun changement n’avait été fait dans le réacteur sud.

LIRE  Elie Ishaï et Yahad se retirent de la course

Israël a toujours maintenu l’ambiguïté nucléaire – c’est-à-dire qu’il ne confirme ni ne nie qu’il possède des armes non conventionnelles. La première fois que l’information a été révélée, c’est Mordechai Vanunu, un technicien qui a déménagé au Campus de recherche nucléaire, qui a divulgué des informations classifiées au British Sunday Times.

Un rapport publié en 2015 par l’Institut américain des sciences et de la sécurité nationale affirme qu’Israël possède environ 115 ogives nucléaires et environ 660 kilogrammes de plutonium. «Le nombre d’armes nucléaires d’Israël est un secret bien gardé», expliquait à l’époque David Albright, le chef de l’institut.

« Israël dispose d’une large gamme de plates-formes d’armes nucléaires. Avec le soutien de la France dans les années 60, Israël a développé le missile balistique Jericho. Il l’a depuis amélioré en un certain nombre de missiles plus avancés, avec des missiles de croisière pouvant transporter des ogives nucléaires. Il a des avions. qui peut lancer. Des armes nucléaires et il peut également être en mesure de lancer des missiles de croisière depuis ses sous-marins. « 

https://www.ynet.co.il/news/article/B1kmlip11u

Aucun commentaires

Laisser un commentaire