Trump – Clinton

1
2482

Adapté du blog de Mayan Kfir, site Hitdabroot – caricature de Chelomo Cohen, Israël Hayom

Est-ce que l’Amérique est devenue folle ? Ou alors sommes-nous en train de vivre la concrétisation de la prophétie de ‘Ovadia ?

La campagne électorale ahurissante qui se déroule actuellement aux Etats Unis amène la plupart des américains à un grand désespoir. L’image de marque des USA risque de fortement souffrir sous Trump – et aussi sous Mme Clinton. Comment comprendre que ce sont là les seuls candidats qui sont parvenus à se hisser sur l’estrade ? Peut-on trouver un lien avec le drapeau des étoiles américain ? Et avec la prophétie d’Ovadia concernant Edom ?

 

Dix jours avant les élections aux Etats Unis d’Amérique, et nombre d’américains au fait de la vie politique préfèrent disparaître. Cela a l’air exagéré ? Un sondage d’opinion effectué récemment montre qu’entre l’option de l’élection de Trump, celle de Clinton et l’arrivée d’un météore détruisant le globe terrestre, 13% des gens ont donné préférence à cette dernière option. Le météore de la mort douce. Ce n’est pas une blague : c’est le nom d’un site Twitter populaire, qui tente de temps à autre de remonter le moral des américains désespérés.

Les sondages prouvent en tout cas que jamais des candidats aussi détestés ne se sont présentés, quand les électeurs choisissent de voter en faveur de celui qui les écœure le moins.

Trump est vulgaire, atteignant le niveau d’un enfant de trois ans, vexant les gens et raciste.

Clinton pouvait réussir, mais le FBI l’a renversée avec une enquête sur des mails déplacés, prouvant sa corruption (bien que la nouvelle enquête ne concerne qu’une ancienne aide de Clinton, mais elle prouverait que la corruption dans ce groupe n’est pas chose rare).

LIRE  L'innocence du Hezbollah au Liban

Trump : « Quand je serais élu, vous irez en prison ». Pas moins. Et il est vrai que même si Mme Clinton est élue, elle aura à souffrir de la conduite de son groupe.

 

Comment peut-on s’expliquer cette situation absurde, voire caricaturesque, à laquelle est arrivé ce pays ?  « Peut-être l’Eternel veut-Il nous faire comprendre de manière éclatante que la morale et la pudeur sont des qualités importantes de nos jours » ose écrire un journaliste conservateur du nom de David Franz, choqué jusqu’au plus profond de son être par la crasse médiatique qui se fait jour au courant de la présente campagne électorale, à l’image de nombreux commentateurs conservateurs religieux.

Peut-être. Nous verrions plutôt se réaliser là la prophétie du prophète ‘Ovadia sur Edom : « Ainsi parle le Seigneur D’ au sujet d’Edom: … »Voici, Je te fais petit parmi les peuples, tu es méprisable au possible. L’infatuation de ton cœur t’a égaré, ô toi qui habites les pentes des rochers, qui as établi ta demeure sur les hauteurs et qui dis en toi-même: ‘Qui pourrait me faire descendre à terre?’ Quand même tu fixerais ton aire aussi haut que l’aigle et la placerais dans la région des étoiles, Je t’en précipiterais, dit l’Eternel ». »

Le symbole de l’Amérique est le vautour, un oiseau proche de l’aigle. Sur son drapeau, on voit des étoiles. Quand on observe avec objectivité ce qui se passe actuellement, on est amené automatiquement à penser à cette prophétie, concernant Edom, et représentant l’ensemble du monde chrétien dans le monde : « Tu es méprisable au possible ». L’Eternel peut faire monter, pour des raisons qui sont les Siennes, diverses nations au zénith, mais toutes, en fin de compte, finissent par tomber sous Sa Main. Aucune entité de parmi les Nations ne peut espérer qu’il en soit autrement pour elle : elle finira également par sombrer. Peut-être est-ce ce que nous voyons à présent à nos yeux, la chute d’Edom, quand, à sa fin, ainsi que ce prophète le précise (fin de sa prophétie), le peuple d’Israël aura droit à la délivrance finale ?

LIRE  Le silence du monde musulman face à la Chine est la preuve que seul l’antisémitisme anime les «pro-palestiniens»

 

1 Commentaire

  1. Décidément, quand ils parlent politique, les Israéliens « sionistes-religieux », sont pitoyables et pathétiques.

    Comment font-ils, pour renvoyer dos à dos, un candidat qui insiste sur son soutien à Israël et une salope financée par les déchets nazislamistes qui aurait empiré les tentatives US pour nuire à Israël ?

    C’est pour le moins, déconcertant…

Laisser un commentaire