Ukraine: jusqu’à 3000 personnes seront autorisées à entrer dans le pays

0
64

Selon le ministre ukrainien de l’Intérieur, « Pendant les fêtes proprement dites, diverses restrictions seront appliquées dans tout Ouman. » Nous comprenons le risque que pendant les fêtes, les unités du ministère de l’Intérieur veillent à ce que la loi, l’ordre et la sécurité soient appliqués dans les rues d’Ouman.

JDN

Le ministre ukrainien de l’Intérieur a annoncé aujourd’hui (lundi) que les autorités accepteraient l’entrée de jusqu’à 3 000 personnes dans l’Ouman au cours des prochains jours de Rosh Hashanah. Selon un rapport de Yair Shreki dans « News 12 », on estime que le hassidisme de Breslav compte déjà aujourd’hui 1 200 israéliens qui sont sur place.

« Selon diverses estimations, chaque année, 30 à 40 000 personnes sont venues à Ouman pour célébrer la nouvelle année juive, mais cette année, en raison de l’épidémie mondiale, seules 3 000 personnes environ visiteront la ville », a déclaré le ministre ukrainien de l’Intérieur, ajoutant: « Tous les fidèles entreront dans le pays sous les restrictions imposées par le gouvernement et subiront des tests de détection corona.  »

Selon lui, pendant les fêtes elles-mêmes, diverses restrictions seront appliquées dans tout le secteur. « Nous comprenons le risque que pendant les célébrations, les unités du ministère de l’Intérieur s’assurent que la loi, l’ordre et la sécurité soient appliqués dans les rues d’Oman. Nous ferons de notre mieux pour que les événements se déroulent sans heurts et en toute sécurité. »

Le secrétariat de Breslav est toujours en pourparlers avec les autorités ukrainiennes et a l’intention de travailler pour l’approbation du plus grand nombre de fidèles possible qui peuvent célébrer Rosh Hashanah  dans cette ville. Les ‘hassidim affirment qu’environ 1 200 Israéliens sont déjà à Ouman. En Israël, ils ont reçu de l’Ukraine une clé de 10 mètres carrés par personne dans une zone prédéfinie – mais maintenant la question est de savoir quelle est cette «zone».

LIRE  "C'est au tour" des Palestiniens d'obtenir "quelque chose de très bien" (Trump)

Rappelons qu’il y a environ deux semaines, le gouvernement ukrainien a approuvé une interdiction temporaire de l’entrée des touristes sur le territoire du pays. La décision a été prise lors d’une réunion du cabinet en raison de l’éruption du corona dans le pays. La veille, le président ukrainien Volodymyr Zalansky a annoncé qu’il répondrait à la demande d’Israël de restreindre l’entrée des fidèles juifs dans la ville d’Ouman, où se trouve la tombe de rabbi Na’hman de Breslav – où des dizaines de milliers de juifs viennent chaque année à Rosh Hashana.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire