Un attentat ce matin à Jérusalem, en Vieille Ville – un mort et trois blessés

0
383

Un terroriste est arrivé à l’une des entrées du Mont du Temple dans la Vieille Ville, près du Mur des Lamentations, et a ouvert le feu, tuant un Juif et blessant trois autres. Deux des victimes sont des policiers.

Notre photo : le terroriste

L’attaque a eu lieu vers 09h00 du matin, lorsqu’un terroriste palestinien, un habitant du camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est, dans la quarantaine, est arrivé dans la vieille ville vêtu de noir, a ouvert le feu sur des civils se rendant à la prière au Mur des Lamentations. Les combattants de la police des frontières ont riposté au terroriste et l’ont frappé. Sa mort a été déterminée sur le champ. Selon la police, le terroriste a ouvert le feu alors qu’il était armé d’une arme de type Carlo. À la suite de la fusillade, deux civils ont été grièvement blessés et ont été évacués pour des soins médicaux à l’hôpital où la mort de l’un d’eux a été déterminée, et deux autres policiers ont été légèrement blessés. La police du district de Jérusalem et la police des frontières ont riposté sur le terroriste et l’ont neutralisé.

« Le surintendant du commandant du district de Jérusalem, Doron Turgeman, est arrivé sur les lieux et procède actuellement à une évaluation de la situation. D’importantes forces de police continuent d’opérer sur les lieux de l’attaque », a déclaré la police.

Le centre médical Hadassah a déclaré : « Trois victimes de l’incident de la vieille ville ont été évacuées vers l’unité de traumatologie de Hadassah Ein Kerem.
46 ans, légèrement blessé, conscient.
30 ans en état léger
Et 31 ans en état léger
Les deux sont pleinement conscients.

LIRE  Un drone en provenance du Liban survole brièvement Israël, affirme l'armée israélienne

Un blessé grave à la tête, dans la trentaine, a été évacué vers l’unité de traumatologie de Hadassah Mount Scopus, lors de ses opérations de réanimation et sans signe de vie.
« Le personnel de l’unité de traumatologie a continué les opérations de réanimation mais a été contraint de déterminer sa mort. »

Le terroriste ignoble qui a perpétré la fusillade aujourd’hui près du Mont du Temple et du Mur des Lamentations, est Fadi Abu Shahidam, la quarantaine, membre de l’aile politique du Hamas du camp de réfugiés de Shuafat.

Il a été abattu sur place par les forces de l’ordre. Le commissaire de police, le général de division Kobi Shabtai, a déclaré : « Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’une attaque très grave menée par une entité qui nous est actuellement connue, mais pas au niveau militaro-militaire. » Pendant 32 secondes, ils recherché le contact de plusieurs directions et éliminé le terroriste. Malheureusement, nous avons ici une victime qui a été tuée par balle. Nous continuons d’enquêter sur les circonstances de l’attaque et les cercles proches de celle-ci. »

Le ministre de la Sécurité intérieure, Amar Bar-Lev, a déclaré sur les lieux que le terroriste était un membre de la faction politique du Hamas qui a apparemment planifié l’événement. Selon lui, sa femme s’est enfuie à l’étranger il y a trois jours et l’un de ses fils est également à l’étranger.

« Il y a eu un incident difficile ici, un terroriste est venu ici avec une arme standard. Il est venu tous les jours pour prier ici sur le mont du Temple, aujourd’hui il a décidé de venir ici avec l’arme, a tiré et a malheureusement tué l’une des personnes qui étaient ici. En quelques secondes, deux policiers sont descendus. Au même moment, un policier et un agent de la police des frontières sont venus d’en haut et lui ont tiré dessus.»

LIRE  Saint-Brice: un Juif violemment agressé par un groupe de jeunes de cités

Bar-Lev a ajouté : « Heureusement, la ruelle était vide, car sinon, D’ nous en préserve, il y aurait eu plus de victimes. L’opération des policiers était opérationnelle au plus haut niveau. Tout comme l’opération des policiers qui venaient d’en haut. La vigilance ici était incroyable. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire