Un enlèvement d’Israéliens en Turquie par l’Iran a été déjoué à la dernière minute

0
46

Les responsables de la sécurité israélienne ont déjoué une tentative iranienne de nuire aux touristes israéliens en Turquie, après qu’une menace concrète a été identifiée.

Hidabrout – Naama Green

Les responsables de la sécurité israélienne ont déjoué une tentative iranienne de mener une attaque contre des Israéliens sur le sol turc. La publication de cette nouvelle a été autorisée hier soir (dimanche). Un haut responsable israélien a déclaré que l’attaque devait être menée sous la forme d’un enlèvement. Selon un article paru dans Here News, il s’agit d’une tentative d’enlèvement qui a déjà été commencée, mais qui a été déjouée à la dernière minute.

Les responsables de la sécurité israélienne ont identifié une menace concrète pour la vie d’Israéliens sur le sol turc et ont informé les renseignements turcs. Dans une opération conjointe, les forces de sécurité ont démantelé l’infrastructure iranienne opérant en Turquie.

L’évaluation en Israël est que l’Iran ne cherche pas seulement à nuire à des hauts fonctionnaires ou à des cibles officielles, mais aussi à des touristes israéliens, et cette fois une menace concrète a été identifiée envers certaines cibles.

Il y a une semaine et demie, le Conseil de sécurité nationale israélien a lancé un avertissement aux voyageurs à la Turquie en raison d’un avertissement concret et d’une menace réelle d’attaques de vengeance iraniennes contre des Israéliens, en représailles à l’assassinat d’un haut responsable des Gardiens de la révolution. Par conséquent, les citoyens israéliens doivent rester vigilants et respecter les règles de précaution nécessaires lorsqu’ils voyagent dans l’un de ces pays.

L’état-major antiterroriste prévient : « Le danger n’est pas encore écarté ».

LIRE  L’histoire cauchemardesque de cet israélien expulsé de Londres juste avant son mariage

L’Iran est fâché que les pays qui le bordent, dont les Émirats arabes unis et Bahreïn, entretiennent de bonnes relations avec Israël depuis 2020. L’Iran menace : « Quiconque permet à Israël d’établir une présence dans le golfe Persique rencontrera des problèmes de sécurité. »

Pendant ce temps, les médias de la République islamique rapportent la mort d’Ali Kamani, un officier de l’armée de l’air des gardiens de la révolution, et du spécialiste de l’aviation Muhammad Abdus – qui aurait « rejoint le grand nombre de martyrs tués après un lutte pour le système ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire