Un nouveau comité sera créé sur l’affaire des enfants yéménites

0
78

Arbel a décidé : un nouveau comité sera créé sur l’affaire des enfants yéménites ; « C’est problème extrêmement douloureux. »

Le ministre de la Santé Moshe Arbel a décidé la création d’un nouveau comité, qui examinera l’implication de la communauté médicale dans l’affaire de l’enlèvement d’enfants du Yémen, de l’Est et des Balkans : « C’est une question très sensible et douloureuse qui accompagne la société israélienne depuis de nombreuses années ».

JDN – Baruch Shapira – Photo : des ‘Olim du Yémen, accueillis en 1949 à Lod (Mikhlol)

L’affaire des enfants yéménites : le ministre de la Santé Moshe Arbel a répondu ce soir (lundi) dans une lettre au député Yoni Mashreiki de son parti, Shas, et l’a informé qu’il avait décidé de créer un nouveau comité pour examiner l’affaire des enfants yéménites. À ce jour, c’est une plaie ouverte dans la société israélienne, maintenant le ministère de la Santé va réexaminer la question. Arbel note qu’il a décidé de créer le comité parce que la communauté médicale en Israël était très impliquée dans la question.

« Suite à votre demande, j’ai jugé approprié de créer un comité pour examiner la question des enfants du Yémen, de l’Est et des Balkans », a écrit Arbel à Mashreiki ce soir. « Le 16 mai 2023, vous avez posé une question sur le projet rapport en question en me demandant d’examiner la création d’un comité ministériel au sein du ministère de la santé qui examinerait ledit projet de rapport et ses conclusions, je voulais vous informer que j’ai examiné la question complexe à ses différents niveaux et aspects.

« Après mon examen, j’ai nommé aujourd’hui un comité présidé par le juge (à la retraite) Shulamit Dotan, avec la participation du professeur Shlomo Mor Yosef et du professeur Ya’akov Korah, pour examiner l’implication de la communauté médicale dans le cas des enfants du Yémen, de l’Est et les Balkans entre les années 1948 à 1954. Ceci, conformément aux périodes enquêtées et examinées par les commissions d’inspection et les commissions d’enquête d’État qui, au fil des ans, ont examiné l’affaire », a ajouté Arbel.

Selon le ministre de la Santé : « L’affaire des enfants du Yémen, de l’Est et des Balkans est une question extrêmement sensible et douloureuse qui accompagne la société israélienne depuis de nombreuses années. Cette affaire soulève des revendications et des questions difficiles quant à l’implication du corps médical. Après avoir examiné la question, à la lumière des travaux de l’équipe interne dirigée par le Pr Grotto et des questions qui se sont posées concernant les outils à la disposition des rédacteurs du rapport, j’ai trouvé qu’il serait opportun d’établir un comité mentionné ci-dessus pour examiner la question. Je vous remercie d’avoir pris contact avec cette question importante et de votre excellent travail dans notre cas au profit de toutes les familles et de ceux qui y sont impliqués. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire