Une cinquantaine d’Israéliens positifs au coronavirus, Netanyahou déploie un plan en cinq parties

0
166

Vingt-cinq Israéliens ont subi un diagnostic de coronavirus Chabbath, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahou déclarait que le coronavirus était la pire pandémie depuis 100 ans.

Des patients de 17 à 25 ans ont été infectés par le virus pendant le week-end et sont en quarantaine. Le ministère de la Santé a indiqué qu’ils étaient dans un état stable.

Netanyahou a déclaré qu’Israël «agissait à la fois au niveau national et international» et qu’au cours des dernières 48 heures, il avait parlé avec les dirigeants mondiaux et initié une conférence téléphonique avec d’autres pays qui se tiendra la semaine prochaine pour voir comment les dirigeants mondiaux peuvent s’entraider. .

Il a lancé un plan en cinq parties pour attaquer le problème du coronavirus en Israël.

  • Premièrement, toutes les installations publiques seront désinfectées, a déclaré le Premier ministre.

“Ce virus est sensible à l’eau de Javel et nous devons agir de manière ordonnée pour désinfecter les gares ferroviaires, les gares routières, etc.”, a-t-il déclaré. «À cette fin, pendant la période de vacances, qui peut être prolongée, je mobiliserai les jeunes, tant dans les écoles que dans les mouvements de jeunesse, de manière très méticuleuse, pour aider à la désinfection. Je demanderai également à Tsahal de s’occuper de certaines installations. »

  • Ensuite, il a dit que l’armée de l’air pourrait être enrôlée pour s’assurer qu’Israël a tous les approvisionnements essentiels.
  • Troisièmement, a-t-il dit, il travaille à ouvrir une ligne de crédit afin de fournir une réponse aux entreprises qui ressentiront la pression due à l’épidémie.
  • “Quatrièmement, nous mobiliserons les meilleurs esprits en Israël afin de développer un large test afin d’assurer une capacité de test industriel qui séparera les personnes malades des personnes en bonne santé”, a expliqué Netanyahou. «Nous continuerons de surveiller l’économie israélienne. Sans cela, les choses entraîneraient un double effondrement – économique et industriel. Il est en notre pouvoir de changer cela. »
  • Et enfin, le Premier ministre a déclaré qu’Israël utiliserait ses liens avec les dirigeants de certains pays: “Nous les aiderons et ils nous aideront”, a-t-il déclaré. «Avec l’aide de Dieu, nous surmonterons ensemble la crise.»
LIRE  Villepin incite à la haine du Juif en France

Le patient numéro 25 vient du centre d’Israël. Il est revenu d’Espagne le 2 mars. Le patient 24, du centre du pays, s’est envolé pour la Grèce le 27 février avec un groupe de pèlerins, dont 21 ont depuis été diagnostiqués du virus. Il est rentré au pays le 3 mars.

Dimanche, on a révélé que la patiente 24 est une femme de 48 ans qui a été admise à l’hôpital après son retour d’Italie, a rapporté Maariv. Elle a voté aux élections du 2 mars au bureau de vote 21 de l’école Evan Han à Shoham, dans le nord d’Israël.

La 23e personne diagnostiquée d’un coronavirus a été annoncée samedi soir. L’homme de Tel Aviv est revenu d’Italie le 29 février, est immédiatement entré en quarantaine et n’a quitté sa maison pour voter que le 2 mars dans un «bureau de vote des personnes atteintes du coronavirus» de la région.

Le patient 22 a également été diagnostiqué samedi. L’homme de 50 ans originaire du centre du pays est revenu de Barcelone le 1er mars.

Les patients 18 à 21 ont été confirmés vendredi.

Le patient 21, résidant à Haïfa, dans la trentaine, est revenu d’Autriche le 1er mars et est mis en quarantaine au Rambam Health Care Campus à Haïfa. Le patient 20, du centre du pays, est revenu de Madrid le 2 mars.

Les patients de 18 et 19 ans sont tous deux dans la cinquantaine et originaires du centre d’Israël. Le numéro 19 est revenu de Zurich le 4 mars. Le patient 18 est revenu d’Espagne le 27 février.

Le n ° 17 est un retraité rentré de l’étranger qui est entré directement en quarantaine après être rentré chez lui en voiture privée.

LIRE  Quand les Juifs éthiopiens ont essayé de sauver les Juifs européens de la Shoa

En plus des Israéliens diagnostiqués avec le virus, un citoyen italien qui était en Israël pour une conférence en février a été diagnostiqué avec un coronavirus après son retour en Italie, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

L’Italien était en Israël entre le 23 et le 25 février et a passé la plupart de son temps à l’hôtel Dan à Tel Aviv. De plus, un touriste français en Israël a été testé positif au virus vendredi. Il a passé environ 24 heures dans le pays, voyageant entre l’aéroport Ben Gourion et Jérusalem, où il a participé à une fête de famille à la synagogue Rambam dans le quartier de Katamon.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a déclaré que 19 Palestiniens ont été infectés par le virus, probablement par interaction avec un groupe de pèlerins grecs qui ont visité Bethléem et Beit Jala. La ville est verrouillée et l’Autorité palestinienne travaillerait avec Israël pour contenir le virus.

Le patient numéro 16, chauffeur de bus de Jérusalem-Est, comme le patient 24, a également été infecté par les touristes grecs. Il est dans un état critique au centre médical Baruch Padeh, à Poriya, à Tibériade, où il s’est enregistré pour une pneumonie. L’homme est sous respiration artificielle, selon les rapports les plus récents. Dimanche, le centre médical a signalé que son état empirait et qu’il avait une forte fièvre.

À ce jour, plus de 80 000 Israéliens sont en quarantaine à domicile. L’Autorité de la population et de l’immigration a déclaré samedi que 19 089 étrangers ont quitté Israël au cours des dernières 24 heures.

LIRE  “Toute colline capturée par l’Iran à la frontière deviendra un cratère”

Aucun commentaires

Laisser un commentaire