Une protection supérieure pendant Ben hazemanim (les vacances d’été)

0
52

Avant Ben hazemanim et les dangers spirituels et matériels qu’il présente :

Trois grands Maîtres, rav Y. Zilberstein, rav Ch. Galay et rav Sh. Steinman prieront eux-mêmes chaque jour de Ben hazemanim pour que se poursuive la bénédiction de notre Maître rav ‘Haïm Kaniewsky zatsa »l

Le Fonds Veyichmerékha a été fondé par notre Maitre, rav ‘Haïm Kaniewsky zatsal. Dans sa lettre de l’année dernière, notre Maître zatsal écrivait: “Ceux qui feront un don de 210 shekels, soit 60 euros, bénéficieront d’une protection d’en haut pendant ben hazemanim spirituellement et matériellement.”

 A l’approche de Ben hazemanim et de ses dangers spirituels et matériels, trois Grands Maîtres, rav Y. Zilberstein, rav Ch. Galay et rav Sh. Steinman ont écrit une lettre dans laquelle ils disent: “Il est certain que notre Maître, puisse son mérite nous protéger, continuera à prier du Ciel pour ceux qui feront un don de 210 shekels à Koupat Ha’ir pour une protection d’en haut pendant ben hazemanim cette année aussi, 5782, et nous prierons chaque jour de beyn hazemanim, si D’ veut, que tous ceux qui donneront à Koupat Ha’ir la somme dite bénéficient d’une protection d’en haut ces jours-là spirituellement et matériellement.”

“Tosséfet Chemira”, une protection supplémentaire

La segoula exceptionnelle pour la protection: la arava battue à Hochaana Rabba. Recevez une feuille d’arava battue par notre Maître zatsal à Hochana Rabba dernier.

LIRE  Deux parents - une même voi(x) (e)

Ceux qui participent au fonds “Tosséfet Chemira” par un don de 100 shekels par jour pendant tout le ben hazemanim mériteront une bénédiction et une protection supplémentaires, et recevront une feuille d’arava battue par notre Maître zatsal à Hochana Rabba dernier.

De plus, chaque jour de ben hazemanim, un envoyé de la famille ou des disciples de notre Maître zatsal ira prier sur sa tombe et mentionnera chaque nom pour une protection d’en haut.

Pour participer au Fonds, cliquez ici !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire