USA : des « Démocrates » s’opposent à une vente d’armes à Israël

USA : des « Démocrates » s’opposent à une vente d’armes à Israël

0
39

Aux États-Unis, une vente d’armes à Israël divise les Démocrates.

Plusieurs élus démocrates ont présenté une résolution pour s’opposer à cette vente d’armes à Israël d’un montant de 735 millions de dollars.

C’est une vente très controversée outre-Atlantique. Le Congrès a été officiellement informé le 5 mai dernier d’une vente d’armes destinée au ministère israélien de la Défense d’un montant de 735 millions de dollars. Selon les règles parlementaires, les élus avaient jusqu’à ce jeudi 20 mai pour présenter une résolution s’y opposant, et l’approuver.

C’est ce qu’on fait plusieurs élus de l’aile gauche du parti démocrate, dont le sénateur américain et ancien candidat aux primaires, Bernie Sanders. “À un moment où des bombes fabriquées aux États-Unis dévastent Gaza, et tuent des femmes et des enfants, nous ne pouvons tout simplement pas laisser une autre énorme vente d’armes se dérouler sans même avoir un débat au Congrès”, a écrit le sénateur indépendant. Ce brave homme ne se soucie que des palestiniens, il semble considérer les Juifs comme étant des vies humaines sans intérêt. C’est ce que l’on appelle la gauche dite humaniste.

At a moment when U.S.-made bombs are devastating Gaza, and killing women and children, we cannot simply let another huge arms sale go through without even a Congressional debate. https://t.co/nLoDFmLGr1

— Bernie Sanders (@SenSanders) May 20, 2021

Cette figure de la gauche américaine a le pouvoir de soumettre cette résolution à un vote même sans l’accord du chef de la majorité démocrate, Chuck Schumer. Il semble toutefois très peu probable qu’elle puisse recueillir les 51 voix nécessaires à son passage, puisque beaucoup de Démocrates ne soutiennent pas cette mesure. La veille, des élus de l’aile gauche des Démocrates, menés par la jeune parlementaire Alexandria Ocasio-Cortez, avaient présenté une résolution similaire à la Chambre des représentants.

LIRE  Israël: le ministre de la Défense bloque des fonds alloués aux familles de terroristes

The United States should not be rubber-stamping weapons sales to the Israeli government as they deploy our resources to target international media outlets, schools, hospitals, humanitarian missions and civilian sites for bombing.
We have a responsibility to protect human rights. https://t.co/OctBNYFpwp

— Alexandria Ocasio-Cortez (@AOC) May 19, 2021

“Alors que de nombreuses voix, y compris celle du président (américain) Biden, soutiennent un cessez-le-feu, nous ne devrions pas envoyer des armements ‘d’attaque directe’ au Premier ministre (israélien) Netanyahou pour prolonger la violence”, avait-elle écrit.

Un texte qui a peu de chances de passer

Malgré la majorité démocrate à la Chambre, ce texte a là aussi très peu de chances de passer. Les chefs du groupe parlementaire n’ont même pas fixé de date pour un vote. Une grande majorité des Américains juifs se disent démocrates et le parti a traditionnellement soutenu Israël, hormis quelques rares voix critiques. L’embrasement entre Israël et les Palestiniens a toutefois réveillé de nouvelles critiques envers l’État hébreu chez les Démocrates modérés.

Pressé par sa gauche, Joe Biden avait durci le ton mercredi 19 mai avec Benjamin Netanyahu, appelant à une désescalade “aujourd’hui” en vue d’un cessez-le-feu.

Toutes les violences actuelles n’auraient jamais eu lieu du temps de Trump. La faiblesse de Biden, digne héritier d’Obama, n’a pas fini de nous réserver des surprises. Il faut dire que les israéliens qui votent pour des personnes comme Bennett ou Sa’ar, ont tout fait pour mettre Israël dans une crise politique en tout point dangereuse pour le pays.

Jforum – Huffington Post

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop