Vers un carambolage dans la vie politique en Israël ?

0
438

En ce début de semaine, les avis sont assez clairs : d’une manière ou d’une autre, le carambolage est inévitable…

Deux propositions de loi vont être déposées sur la table de la Knesset, l’un plus explosif que l’autre : le premier concerne le principe d’un budget de l’Etat portant sur une année, ce qui est la volonté de Netaniahou, mais est repoussé d’une manière absolue par le sieur Gantz, allez savoir pourquoi ! Cette dernière question concerne du reste l’une comme l’autre des positions, car un budget pour un an, là, en début août, cela ne veut plus rien dire, car le temps qu’il soit adopté, on sera déjà l’an prochain. Quant à Gantz également, en quoi cette question est-elle tellement importante qu’elle suffit à elle toute seule de faire sauter le présent gouvernement ?

La seconde proposition est celle de la loi remettant la cour suprême à sa place naturelle, « ‘hok hahigavrouth », accordant à la Knesset le dernier mot. Il est normal que Netaniahou l’appuie, même si ce n’est pas son parti qui la présente, et on ne comprend que trop bien pourquoi Gantz s’y oppose, étant entendu qu’il a accroché à sa veste un dossier peu reluisant d’une faillite pas normale avec une grande entreprise qu’il dirigeait, et qu’il cherche à s’attirer les sympathies de l’establishment juridique… Sinon, il semble risquer quelques bonnes années derrière les barreaux (enfin, si l’on peut dire qu’elles peuvent être bonnes). C’est donc également un sujet explosif, qui peut faire tomber le gouvernement.

Toutefois, certains parlent de recomposer les classes politiques afin d’arriver à une majorité de 61 députés en faveur de Netaniahou, ce qui éviterait en effet d’entrainer le pays à de nouvelles élections. Ce projet semble reposer sur le passage de Handel et de Hauzner à la Droite, mais ce n’est pas sûr, car eux-mêmes semblent s’y opposer.

LIRE  France 24 : Un tramway nommé délires

Les jours qui viennent ont l’air de devoir être intéressants…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire