Vives critiques et demande particulière : le contenu de la conversation de Netanyahou avec le président russe Poutine

0
86

Le Premier ministre Netanyahou s’est entretenu aujourd’hui avec le président russe Poutine de la guerre avec le Hamas et de la situation dans la région. • Netanyahou a souligné que tout pays qui aurait subi une attaque terroriste criminelle comme celle qu’Israël a connue n’aurait pas agi avec moins de force que celui dans lequel Israël opère.

JDN – Nissim Mizrahi

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou s’est entretenu aujourd’hui (dimanche) avec le président russe Vladimir Poutine de la guerre avec le Hamas et de la situation dans la région. Le Premier ministre a exprimé son mécontentement face aux positions exprimées par les représentants russes à l’ONU et dans d’autres forums contre Israël.

Le Bureau du Premier ministre nous a informé que « le Premier ministre Netanyahou a vivement critiqué la coopération dangereuse entre la Russie et l’Iran. Netanyahou a souligné que tout pays qui subirait une attaque terroriste criminelle comme celle subie par Israël n’agirait pas avec moins de force que celui qu’a connu Israël dans lequel Israël opère.

« Le Premier ministre a exprimé son appréciation pour les efforts russes visant à libérer un citoyen israélien ayant la citoyenneté russe et a déclaré qu’Israël utiliserait tous les moyens, politiques et militaires, pour libérer toutes nos personnes enlevées.

« En outre, le Premier ministre Netanyahou a demandé à la Russie de faire pression sur la Croix-Rouge en faveur de visites et de médicaments pour nos personnes enlevées », a-t-on rapporté.

Entre-temps, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré en arrière-plan de la conversation entre les dirigeants : « L’attaque du Hamas ne s’est pas produite en vase clos et il est injustifié d’utiliser cette attaque comme justification pour une punition collective contre le peuple palestinien ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire