Yaël German, Ambassadrice d’Israël à Paris. « La France applaudira ses opinions pacifistes ».

0
54

Par Israelvalley Desk

En Israël, très peu d’articles critiquent la nomination de Yaël German par Yaïr lapid, en accord avec le PM Bennett.

(1) a publié un article contre la nomination de la nouvelle ambassadrice d’Israël en France (qui ne peut pas vraiment répondre car sa nomination finale est toujours en cours).

Le contexte de la nomination de Yaël German : la puissance des réseaux Pro-Likoud est bien réelle entre la France et Israël. Certains candidats au poste d’Ambassadeur d’Israël en France ont du mal à accepter la nouvelle donne. Pour beaucoup d’observateurs de droite le Gouvernement israélien actuel est illégitime. A noter : le très efficace Député Meyer Habib, proche de Bibi, et incontournable sur les relations France-Israël, reste très discret… et ne met pas de l’huile sur le feu.

Ex-Ministre de la santé en Israël, la nouvelle ambassadrice va certainement jouer un rôle clé dans la coopération binationale dans ce domaine fondamental. Elle a été Maire de la ville de Hertzlya qui est au coeur du hightech israélien. Etant proche de Yaïr Lapid elle va continuer à renforcer la bonne relation entre Emmanuel Macron et Yaïr Lapid. C’est un élément très important qui évitera une cacophonie binationale.

Dans IsraelValley le jour de l’annonce officielle : « Surprise pour tous ! Depuis des semaines des noms de prochains ambassadeurs d’Israël en France étaient cités. Aucun nom de femmes figurait au Box Office. Sa biographie sur le site de la Knesset signale qu’elle parle le français et l’anglais. Très intéressant à noter : la nouvelle ambassadrice a une sensibilité de gauche. Elle a fait partie du Meretz (1). Autre point. Selon le journal Haaretz son nom avait été cité pour devenir ambassadrice d’Israël en Grande-Bretagne. Yaël German s’était retirée de la vie politique en 2020 après un léger accident vasculaire cérébral.

LIRE  F-16 pour la Croatie: mis sous pression par les USA, Israël annule le contrat

Elle succède ainsi à M. Daniel Saada, ambassadeur d’Israël en France par intérim, qui représentait brillamment (surtout durant la guerre de onze jours avec Gaza) Israël pendant un an.

Yaël German est une historienne et une femme politique. Elle a été maire d’Herzliya de 1998 à 2013, puis députée à la Knesset pour le parti Yesh Atid de 2013 à 2020.

Yaël German a étudié à l’Université de Tel-Aviv et à IDC (MBA). Elle est diplômée en histoire. Elle vit à Herzliya depuis 1979. En 1993, elle devient membre du conseil municipal d’Herzliya pour le parti Meretz. En 1998, elle est élue maire de la ville, et en 2003 elle est réélue pour un second mandat avec 56 % des voix, puis une nouvelle fois en 2008.

En , elle est élue députée à la Knesset sur la liste de Yesh Atid. Le  suivant, elle est nommée ministre de la Santé dans le troisième gouvernement de Netanyahou. Opposée aux entreprises de téléphonie qui voulaient augmenter le nombre d’antennes cellulaires dans la ville, elle aide à faire passer à la Knesset une loi contre les antennes. Elle quitte le gouvernement en . Elle est réélue députée le 17 mars 2015, le 9 avril 2019 et le 17 septembre 2019. En raison de problèmes de santé, elle remet sa démission en . Elle est mariée et mère de deux enfants ». (Daniel Rouach. Un éditorial qui n’engage que son auteur, et pas la CCFI)

(1) Freddy Eytan (Copyrights). Extrait de l’article jcpa-lecape.org : « Une fois encore, une nomination d’un ambassadeur à Paris est prise à la légère. Cette décision irréfléchie avait essentiellement pour but d’offrir un poste vacant à une fidèle amie. Depuis toujours et en raison des caprices d’une coalition et pour des motifs de politique intérieure, le chef de la diplomatie israélienne a le droit de nommer 11 ambassadeurs et consuls.

Dans le cas précis de la France, aucun rapport si la personnalité en question n’est pas francophone, ne parle pas couramment le français et ses convictions idéologiques sont opposées à celle du gouvernement en place. Ces dernières années, plus que jamais, les intérêts politiques et personnels prévalent sur l’avenir des relations bilatérales. Malheureusement, cela concerne actuellement plusieurs capitales importantes de la planète.  

LIRE  La Hongrie s’est engagée à restaurer plus de 100 cimetières juifs

Comment Mme German, longtemps membre active du parti d’extrême gauche Meretz, de la Paix maintenant, pourrait-elle justifier la politique intransigeante de Bennet sur le dossier palestinien ? Sur le dossier iranien ?

Bien entendu, la France officielle l’accueillera avec tous les égards et applaudira avec une certaine presse ses opinions pacifistes. Toutefois comment pourrait-elle encourager la majorité de la communauté juive pour dénoncer le BDS et la vague antisioniste, antisémite dans les médias et les réseaux sociaux ?

Une amitié personnelle avec le président Macron, à la veille d’une campagne électorale présidentielle en France, est-elle justifiable pour nommer un compagnon de route dont la voix en français est cassée ?  »    

(1) Sur Freddy Eytan : « En , il est envoyé comme représentant de l’État d’Israël en Afrique du Nord et ouvre la première ambassade d’Israël en Mauritanie. Durant sa mission qui a duré trois ans, il renforce les relations bilatérales en particulier dans le domaine de la l’agriculture et la médecine. Il fonde un hôpital pour le dépistage et le traitement du cancer et organise des centaines d’opérations d’ophtalmologues israéliens contre la cataracte. À son retour, Freddy Eytan poursuit sa mission de conseiller diplomatique. Depuis 2005, il est chargé des affaires européennes au JCPA, le CAPE de Jérusalem (Centre des affaires publiques et de l’État) et il dirige le site Web en français, le CAPE ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire