63 pour, 57 contre, dont Galant : le gouvernement va avancer la loi sur la conscription initiée par Gantz en son temps

0
228

Le plénum de la Knesset a approuvé ce soir, par une majorité de 63 membres de la Knesset pour et 57 contre, l’application continue de la loi sur la conscription évoquée par le député Benny Gantz lors de la précédente Knesset. • Le projet de loi ira désormais aux Affaires étrangères et à la Défense Comité dirigé par le député Yuli Edelstein.

‘Harédim 10 – Aryeh Rivkind

Le plénum de la Knesset ce soir (mardi) a approuvé l’application continue de la loi sur la conscription qui exemptera les membres des Yechivoth du service dans l’armée israélienne.

63 membres de la Knesset ont voté pour et 57 contre, dont le ministre de la Défense Yoav Galant – qui a reçu les applaudissements de l’opposition.

À l’exception de Galant, tous les membres de la coalition ont finalement voté en faveur de la proposition.

L’approbation de la proposition permettra à la coalition de faire avancer le projet de loi sur le recrutement de membres orthodoxes présenté par le député Benny Gantz lors de la précédente Knesset et de poursuivre les procédures législatives là où elles se sont arrêtées.

De cette manière, le gouvernement pourra soumettre le projet de loi en deuxième et troisième lectures à la Knesset dans un court laps de temps.

La proposition stipule que le statut des membres des Yechivoth sera réglementé, que des milliers de membres orthodoxes seront recrutés chaque année et que les Yechivoth orthodoxes continueront de bénéficier des budgets de l’État.

Le ministre Galant a déclaré aux journalistes avant le vote sur la loi de conscription : « Je n’étais pas coordonné avec Gantz lorsqu’il est entré au gouvernement et je n’ai pas été coordonné avec lui lorsqu’il l’a quitté. Je pense qu’il a fait une erreur en partant. »

Il a précisé son vote de ce soir : « Je suis membre du Likoud et je le resterai. Tous les autres ne sont que de mauvaises langues qui tentent d’obtenir quelque chose de politique. Je rencontre chaque jour sur le terrain des personnes prêtes à payer de leur vie pour protéger l’État d’Israël. Les combattants réguliers et de réserve attendent de nous soutien et unité, et pas que nous fassions de la petite politique sur le dos des soldats de Tsahal. »

Maintenant, après l’approbation de l’application de la loi de continuité à la Knesset, la proposition sera soumise à la commission des Affaires étrangères et de la sécurité dirigée par le député Yuli Edelstein du Likoud – et là, peut-être, un véritable dialogue aura lieu.

Le président de la commission des affaires étrangères et de la sécurité, le député Yuli Edelstein, à propos du passage de la loi sur la conscription aux discussions au sein de la commission des affaires étrangères et de la sécurité sous sa présidence : « La loi sur la conscription arrive maintenant à la commission des affaires étrangères et de la sécurité. L’État d’Israël est confronté à des défis complexes et notre tâche consiste à lui donner toutes les conditions pour gagner.

« La principale préoccupation sera de fournir une réponse réelle et précise aux besoins de Tsahal et aux besoins de sécurité de l’État d’Israël. Il s’agit d’un tournant historique pour le peuple d’Israël. C’est nécessaire et nous n’avons pas d’autre choix. Nous avons tous besoin d’une FDI grande, efficace et forte, et une FDI grande, efficace et forte a besoin de nous tous.

« Nous le ferons d’une manière propre et concrète et avec la pleine coopération de toutes les parties. Pour le bien de l’État d’Israël, nous le ferons et réussirons. »

Le président du parti Israël Beitenu, le député Avigdor Lieberman, a écrit sur son compte Twitter : « Au cœur de la nuit, alors que les meilleurs de nos fils et filles se battent sur le champ de bataille, le gouvernement israélien a fait un pas de plus vers la loi d’évasion, ce qui constitue un préjudice grave pour les soldats et les réservistes de Tsahal et contraire aux besoins du système de sécurité – et tout cela pour la survie politique. Les citoyens d’Israël méritent un leadership différent, un leadership qui sera digne d’eux. »

Le camp de l’État a poursuivi sa ligne d’incitation contre les orthodoxes : « Le Premier ministre et la coalition ont prouvé ce soir qu’ils étaient revenus au 6 octobre. En temps de guerre, lorsque les soldats de Tsahal se battent pour la maison, ils luttent pour perpétuer l’exemption du service. Il n’est pas trop tard pour adopter un plan large et complet qui satisfera aux besoins de sécurité et de société. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire