Décès du rav Ya’akov Pozen zal de Bené Brak

0
391

La ville de Bené Brak, et en particulier la communauté des disciples du ‘Hazon Ich, est en deuil avec le décès du vétéran rav Ya’akov Israël Pozén zatsal, Dayan en la ville de Bené Brak et rav de la communauté de Zikhron Ya’akov, à l’âge de 90 ans.

Be’hadré ‘Harédim – Moché Weisberg

Au cours des dix dernières années, il a été hospitalisé à plusieurs reprises suite à un accident vasculaire cérébral, mais malgré tout, il a repris l’étude. Ce matin, il s’est effondré dans sa maison de la re’hov Rachbam à Bené Brak et après avoir subi plusieurs réanimations, il a rendu son âme à son Créateur.

Le Dayan rav Ya’akov Pozen zt’l est le fils de rabbi Eliezer Pozen zatsal qui était dayan à Londres, et de Martha ‘Hulda.

Il était l’un des plus anciens érudits de la génération, issu du cercle de rabbi Haïm Chaul Greineman zatzal et élève du ‘Hazon Ich.

Le rav Pozen zt’l était connu comme l’un des rabbanim les plus méticuleux en matière de Halakha et de mitsvoth parmi les rabbanim reconnus.

Lorsque le rav Nissim Karélitz zatsal a fondé son Beth Din à Bnei Brak, il a inclus le rav Pozen avec le rav Ya’akov Edelstein zatsal et le rav Yossef Roth zatsal.

Il était l’un des vétérans étudiant au Kollel ‘Hazon Ich et a publié certaines de ses innovations tout à fait uniques dans les brochures « Chimouch ‘Hakhamim » du Kollel. Et il passait également quelques jours chaque semaine à Zikhron Ya’akov en tant que rav de la communauté orthodoxe formée par le rav Chalom Meir Jungerman zatsal.

Il a laissé derrière lui une génération bénie de justes, l’un de ses 16 enfants le remplace au Beth Din du rav Karélitz zatsal.

Il y a moins d’un mois, sa famille a été endeuillée par la disparition accidentelle de son petit-fils Gerchon Frankel, âgé de seulement 20 ans, à la suite d’une noyade dans la piscine municipale de Bené Brak.

Son épouse est la rabbanit Evelyne Schwob ‘תחי, sœur du Pr Jean Louis Schwob שליט »א de Bayith Végan.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire