Gafni : « Les députés laïcs de la Knesset m’ont laissé tomber »

0
145

Dans un discours houleux en plénière, le député Gafni a soulevé la question du « ofek nouveau » et s’est indigné de la discrimination des enseignants orthodoxes : « Même dans les meilleures écoles de mathématiques, les orthodoxes sont les meilleurs. Pourquoi les discriminer ? Quel péché ces enfants ont-ils commis à la maternelle pour que l’institutrice de la maternelle ne reçoive pas la même chose que les autres ? »

Be’hadré ‘Harédim – Kobi Uziéli

Le président de la commission des Finances, le député Moché Gafni, dans un discours devant la séance plénière de la Knesset aujourd’hui (lundi), a évoqué la question de la bataille autour du programme « Nouvel Horizon » destiné aux enseignants orthodoxes, que la coalition retarde sa mise en œuvre malgré les accord de coalition signé entre le Premier ministre Netanyahou et les factions orthodoxes.

« Je dois dire qu’il y a une privation dans la privation, une discrimination dans la discrimination », a déclaré Gafni. « Ce n’est pas bien. Le système éducatif ne fonctionne pas là-bas. Mais l’école maternelle de Safed, l’école maternelle de Ma’alot et l’école maternelle d’Emka reçoivent un salaire. Ce n’est que si elle est orthodoxe qu’elle n’obtiendra pas ce salaire, même si elle vit à Amouka, même si elle vit à Ma’alot.

Le président de Deguel HaTora a également déclaré : « Les membres laïcs de la Knesset m’ont déçu. Je suis dans ce bâtiment depuis de très nombreuses années et on m’a appris que tout le monde devait recevoir le même salaire, qu’il devait y avoir l’égalité. Pourquoi quelqu’un qui vit et travaille à Kiryat Shmona, pourquoi son salaire est-il bas ? »

« Pourquoi cette institutrice de maternelle qui enseigne aux enfants ne reçoit-elle pas le même salaire ? Pourquoi les médias laïcs écrivent-ils tout le temps que je demande que leur salaire soit égalisé ? Pourquoi est-ce faux ? Pourquoi ? Où sont tous ces discours selon lesquels tout le monde devrait être égal ? »

A la fin, le député Gafni a déclaré : « Donc, s’ils disaient que les orthodoxes ne savent pas enseigner, ne savent pas comment faire – je parle des jardins d’enfants – mais même dans les meilleures écoles de mathématiques, les orthodoxes sont les meilleurs. Pourquoi les discriminer ? Quel péché ces enfants ont-ils commis à la maternelle pour que l’institutrice de la maternelle ne reçoive pas la même chose que les autres ? Et d’autres viennent me voir avec des réclamations. Dans Calcalist, dans De Marker, ils écriront que c’est pour cela que je retarde les choses en commission des finances. Honte, honte, honte. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire