Il existe de sérieuses inquiétudes quant au fait que le Hamas espionne profondément au sein de Tsahal

0
177

Un officier vétéran à Amman a déclaré que « les terroristes de Nohba détenaient des informations sur des sites hautement sensibles de Tsahal, qui même au sein de l’armée, sont des secrets bien gardés. Nous devons découvrir que ces informations leur sont parvenues. Ce sont des détails que les commandants de l’armée Tsahal ne dévoile même pas à ses amis ».

JDN

Dans le contexte des dernières révélations des services de renseignement, un officier vétéran de l’AMN, recruté depuis le début de la guerre, a déclaré aujourd’hui (dimanche) qu’il existait de sérieuses inquiétudes quant au fait que Tsahal ait été exposé à un contre-espionnage approfondi de la part du Hamas. « La commission d’enquête devra se demander où ils ont trouvé autant d’informations privilégiées sur ce qui se passait dans les bases les plus secrètes de Tsahal », a déclaré l’officier à Israel Hayom.

L’officier a expliqué que cela signifiait « un double échec du renseignement de la part du Shin Bet, qui est responsable des deux zones ». Le Shin Bet était censé recueillir des informations sur les projets du Hamas et on sait qu’il n’y est pas parvenu. Mais le Shin Bet est également chargé d’empêcher le contre-espionnage, ce qui signifie ne pas permettre à l’ennemi de recueillir des informations depuis l’intérieur d’Israël.

Il a également déclaré : « Nous savons désormais que le Hamas en savait beaucoup sur nous, à un niveau qui va au-delà de la collecte d’informations à partir de drones et d’observations. Autrement dit, il y a des raisons de soupçonner sérieusement qu’il y avait un contre-espionnage généralisé, ce que nous faisons toujours. Je ne sais pas comment cela a été fait. Il est possible qu’il y ait eu un pouvoir qui a aidé le Hamas. C’est une question qui ne doit pas être occultée et qui doit faire l’objet d’une enquête après la guerre ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire