Israël : la loi contre le Ministère de l’Education Nationale a été adoptée !

1
153
Ampoules of Covid-19 vaccine, at the Shaarei Tsedek hospital on August 17, 2021 in Jerusalem. Photo by Olivier Fitoussi/Flash90 *** Local Caption *** ????? ??? ???? ??????? ?????? ????? ???? ???

Après une forte opposition du ministre de l’Éducation et des batailles sur le sujet au sein du cabinet du corona, le directeur général du ministère de la Santé a décidé que le vaccin serait administré durant les heures d’école, sous réserve de l’approbation écrite des parents.

JDN

Le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, a signé aujourd’hui (mercredi) un arrêté qui permet aux élèves de se faire vacciner pendant les heures de classe, sous réserve de l’approbation écrite des parents.

La décision d’Ash est cruciale dans la lutte entre le ministère de la Santé et le ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Bitton, qui a exprimé sa ferme opposition aux vaccins pendant les heures de classe (enfin, son opposition est sans doute plus large, mais là, le débat tournait autour de ce détail). Un arrêté signé par le professeur Ash se lit comme suit : « Le directeur d’un établissement et le propriétaire d’un établissement autoriseront le personnel médical du ministère de la Santé à pénétrer dans les locaux de l’établissement pendant les heures de classe, dans le but d’administrer des vaccins contre le corona aux élèves et au personnel de l’établissement. »

Les ministres du gouvernement ont récemment fait appel au Premier ministre Naftali Bennett et au ministre de la Santé Nitzan Horowitz pour qu’ils émettent un ordre du ministère de la Santé indiquant que les vaccinations seront administrées dans les écoles pendant les heures de classe – même sans le consentement du ministre de l’Éducation.

L’entourage du ministre de l’Éducation a répondu à la publication et a déclaré qu’il promeut actuellement un schéma qui rendra les vaccins accessibles à tout parent qui souhaite vacciner ses enfants, avant même la rentrée scolaire. « Il y a deux semaines, la ministre a déclaré qu’il n’y avait aucune raison d’attendre la rentrée et que le gouvernement devrait prendre des mesures pour inciter les élèves à se faire vacciner avant le 1er septembre », a-t-on déclaré dans son entourage.

Hier, la ministre Shasha-Bitton a visité le complexe de tests sérologiques de Beit Shemesh et a explicitement appelé les étudiants : « Profitez du temps qui reste jusqu’à la rentrée scolaire – faites-vous vacciner ». Ces remarques sont intervenues après que la ministre de l’Éducation a été largement critiquée ces dernières semaines pour son opposition aux vaccinations dans les écoles, et ses ardents opposants ont même affirmé qu’elle niait le corona.

1 Commentaire

Laisser un commentaire