Pendant Chabbath, des militants de gauche ont manifesté contre Ben Gvir ; les voisins ont réagi

0
397

Plusieurs dizaines de militants de gauche ont manifesté Chabbath matin dans le village d’Oriya (Mochav de la région de Beth Chémech, datant de 1912, photo : Wikipédia), où la famille Ben Gvir a passé le Chabbath • Les voisins étaient furieux de l’interruption de la prière dans la synagogue, l’un d’eux a jeté une pierre • 10 policiers ont été dépêchés sur les lieux, 2 manifestants ont été arrêtés.

JDN – Baruch Shapira

Plusieurs dizaines de militants de gauche sont arrivés ce matin (durant Chabbath) dans le village d’Oriya à Maté Yehouda, pour manifester contre le ministre de la Sécurité nationale, le député Itamar Ben Gvir, qui y séjournait avec sa famille. Le ministre vit à l’origine à ‘Hévron, mais a pris des vacances du week-end dans ce mochav. Les manifestants ont décidé de venir et de manifester là-bas, ce qui a provoqué la colère des voisins.

Le ministre lui-même n’est pas sorti vers les manifestants, mais dans divers documents diffusés sur le Net, on voit plusieurs voisins qui sont sortis pour affronter les manifestants de gauche. Les voisins étaient mécontents que, selon eux, les manifestants aient perturbé la prière du matin du Chabbat, dans la synagogue de Kfar Oriya, qui se trouvait près de l’endroit où ils avaient manifesté. « Honte à vous, qu’en est-il du respect de la religion ? », a été enregistré l’un des voisins criant de douleur aux manifestants.

Bientôt, la dispute s’est transformée en une confrontation violente. Les forces de sécurité ont arrêté un suspect qui avait jeté des pierres sur des manifestants. En outre, deux suspects ont été arrêtés pour avoir violé l’ordre, après avoir désobéi aux instructions de la police. L’un des manifestants qui a été arrêté est Yishai Hadas, l’un des dirigeants du « Ministre de la criminalité ». Quelques minutes avant son arrestation, Hadas a répondu aux habitants de la place qui demandaient aux manifestants de partir : « Il n’y a rien à faire, vous entravez la démocratie. »

Suite à l’arrivée des manifestants avec tambours, drapeaux et mégaphones, une dizaine d’agents de sécurité ont été déployés pour aider à assurer la sécurité du ministre et de sa famille, en plus de sa sécurité habituelle. Deux voisins ont attaqué les manifestants et ont tenté de les empêcher de diffuser ce qui se passait sur les réseaux sociaux en cachant ou en jetant leurs téléphones portables, les manifestants pour leur part n’ont pas tenu compte du caractère sacré du Chabbath qui est observé par les habitants du mochav.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire