Quatre otages libérés vivants de la captivité du Hamas !

0
381

Quatre otages ont été libérés pendant le Chabbath lors d’une opération menée dans deux endroits différents par les forces de Tsahal et le personnel de Tsahal depuis le cœur du camp de Nuzirat, au centre de la bande de Gaza. Au cours de l’opération, un soldat est tombé : Arnon Zamora.

JDN

Pendant Chabbath, dans une opération audacieuse et par la grâce du Ciel, Tsahal et le Shin Bet ont réussi à sauver quatre otages vivants du Hamas.

Dans une déclaration conjointe adressée par le porte-parole de Tsahal, du Shin Bet et de celui de la police, il a été autorisé à publier que, dans le cadre d’une opération complexe menée par Tsahal, le Shin Bet et la police israélienne (YMM), ce matin (Chabbath), quatre personnes enlevées ont été sauvées : Noa Argamani (25 ans), Almog Meir (21 ans), Andrey Kozlov (27 ans) et Shlomi Ziv (40 ans), qui avaient été kidnappées par le Hamas dans la bande de Gaza à Sim’hath Tora.

Ils ont été sauvés dans deux endroits différents lors de l’opération au cœur de Nuziarat. Leur état de santé est correct et ils ont été transférés pour passer examens médicaux plus approfondis au centre médical Tel Hashomer-Sheva. Les forces de sécurité continueront à déployer tous leurs efforts pour retrouver les personnes enlevées.

Plus tard, la mort de l’inspecteur Arnon Zamora, commandant d’équipe de l’Unité nationale antiterroriste (NCTU) de la police israélienne, a été autorisée à être publiée.

Le chef d’état-major, le général de division Hertzi Halevi, s’est entretenu avec le commandant de l’IMM TNA 8 à la fin de l’opération complexe et a exprimé sa grande satisfaction pour l’action courageuse et déterminée des combattants de l’unité lors de l’opération de sauvetage et tout au long de l’opération. Le chef d’état-major a convenu que l’opération serait appelée « Opération Arnon » dans l’armée israélienne en signe d’appréciation pour le travail de l’unité pendant la guerre et le sacrifice d’Arnon.

Arnon est un guerrier et officier courageux et honorable, âgé de 36 ans, a laissé derrière lui une femme et deux enfants. À Sim’hath Tora, il a mené la bataille au carrefour Yad Mordekhaï, éliminant des dizaines de terroristes et empêchant ainsi les terroristes de pénétrer vers le nord. Après cela, il a continué et a combattu dans la bataille aux bases de Nahal Oz et de Beéri. Arnon est l’homme qui a fait irruption dans l’appartement où étaient détenues les personnes enlevées qui ont été renvoyées en Israël, il a été grièvement blessé lors de l’affrontement et est décédé à l’hôpital.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire