Révélation : la liste des endroits en Israël où le Hamas a envisagé de poser de puissantes charges explosives

0
218

Le Shin Bet a révélé la liste des endroits les plus peuplés d’Israël, où le Hamas envisageait de placer de puissantes charges explosives afin de mener de graves attentats terroristes, et guidait même le terroriste capturé • Parmi les lieux : les centres de manifestations de gauche dans le villes de Haïfa et de Tel-Aviv.

JDN

L’attentat infernal déjoué par le Shin Bet s’avère ayant dû être des plus dangereux. Ce soir (mercredi) la chaine ‘News 12’ rapportait qu’outre l’engin explosif que le terroriste d’Umm al-Fahm projetait de placer dans un bus, sous la direction du Hamas de la bande de Gaza, il a été chargé de localiser un grand nombre d’endroits où passent des foules de gens pour y tester également le placement de charges explosives puissantes. Par la grâce du Ciel, l’attaque a été déjouée avant réalisation.

Selon le rapport, le terroriste Muhammad Mahajana, âgé de 20 ans, a été arrêté juste avant de commettre l’attaque. Il a été mandaté de recueillir des informations et des procédures de sécurité sur un certain nombre d’endroits importants à travers Israël, alors que le Hamas avait déjà commencé le processus de transfert de l’engin explosif vers lui et qu’il a été pris par le système de sécurité au moment où il était censé recevoir l’engin. Le Shin Bet a dévoilé la liste des lieux.

Il a été demandé à Mahajana de vérifier s’il est possible de placer un engin explosif dans les centres de la manifestation de gauche dans les villes de Haïfa et de Tel-Aviv. Il lui a également été demandé de vérifier s’il est possible de commettre un attentat à l’explosif dans le centre commercial Azrieli à Tel-Aviv et le pont adjacent, les procédures de sécurité dans le district militaire de Tel-Aviv, le complexe commercial « Sharona Market » à Tel Aviv et la ligne de bus 921 qui part de Haïfa, passe par Hadera et arrive à Petah Tikva.

De son côté, le Shin Bet voit en cela une tendance « très inquiétante ». Selon de hauts responsables de l’organisation, « d’un côté, le Hamas dans la bande de Gaza essaie de maintenir la paix comme on l’a vu lors du dernier round – mais de l’autre d’autre part, le Hamas fait pression pour de graves attaques à l’intérieur des territoires de Judée-Samarie et des villes d’Israël. » Israël est confronté à un dilemme important, à savoir s’il faut répondre plus agressivement à l’intérieur de Gaza contre le Hamas. L’une des options sur la table est de empêcher l’entrée des 20.000 travailleurs de Gaza en Israël.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire