La spoliation des Juifs allemands continue…

0
964

Des musées d’Etat vendent aux héritiers d’officiels nazis des œuvres que les nazis avaient volées aux Juifs pendant la guerre.

Au lieu d’essayer de retrouver les héritiers légitimes des œuvres volées par les nazis pendant la Shoa, les musées allemands ont préféré les vendre aux descendants des nazis. C’est ce qui ressort en effet d’un article paru dans le journal allemand « Süddeutsche Zeitung » réalisé par l’association hollandaise « Comité pour les œuvres volées en Europe »

C’est entre les années 1964 et 1988 que les musées publics de Bavière, au sud de l’Allemagne, ont vendu plus de 500 œuvres qui avaient été volées pendant la guerre au lieu de rechercher leurs propriétaires ou leurs héritiers légitimes. Or, dans la plupart des cas, ces œuvres ont été directement revendues aux descendants de ceux qui les avaient dérobées…

La fille du photographe personnel d’Hitler, par exemple, Heinrich Hoffman, a pu faire l’acquisition d’une œuvre du grand peintre baroque hollandais, Jan van der Heyden ; ce tableau avait été volé par les nazis à la famille Krauss de Vienne et, après l’avoir acheté à bon prix, la fille Hoffman l’a ensuite revendu à d’autres. Il a aujourd’hui trouvé place sur les murs d’un bâtiment officiel de la ville de Kasten en Bavière alors que les propriétaires légitimes qui résident à Washington en ont fait la demande et qu’ils n’ont toujours pas été satisfaits…

Ce tableau, comme les autres œuvres se trouvant dans les musées d’Etat, avaient été remises aux autorités allemandes par l’armée américaine au sortir de la guerre. On parle de 10 600 peintures qui se trouvaient en Bavière en 1945 et qui ont fait l’objet d’une distribution « entre Allemands ». Il y aurait aujourd’hui dans les musées de Bavière encore 3500 tableaux de maître volés à des Juifs pendant la guerre…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire