Trump : « Je pense qu’on va m’arrêter mardi… »

0
80

L’ancien président américain qui brigue actuellement un nouveau mandat, Donald Trump, a écrit sur le réseau social qu’il a fondé que selon des documents qui lui sont parvenus, ce mardi prochain, il sera arrêté pour suspicion d’infraction pénale. « Je serai arrêté. Rendez-nous le pays », a-t-il écrit.

Be’hadré ‘Harédim – Chalov Shinberg – Photo: de son Instagram

L’ancien président américain, Donald Trump, a posté sur le réseau social Truth Social qu’il possède, dans lequel il écrit que selon les informations qu’il a reçues, il devrait être arrêté mardi prochain pour suspicion d’infraction pénale.

L’ancien président a affirmé dans un message qu’il a mis en ligne que des « fuites illégales » du bureau du procureur du district de Manhattan indiquent que « le principal candidat républicain et ancien président sera arrêté ce mardi ». Un porte-parole du bureau du procureur de district a refusé de commenter.

Trump a également écrit : « Notre nation est devenue un pays du tiers monde et elle est en train de mourir. Le rêve américain est mort ! Les anarchistes de la gauche radicale ont volé notre élection présidentielle, et avec eux le cœur de notre pays. Des patriotes américains sont arrêtés et détenus captifs comme des animaux, tandis que les criminels et les voyous de gauche sont autorisés à errer dans les rues, à tuer et à brûler sans rien de plus ».

Trump brigue actuellement un second mandat de président, après avoir perdu face à Joe Biden il y a trois ans. Le principal candidat qui se présente contre lui est Ron DeSantis, qui gagne peu à peu de la sympathie dans les rangs du Parti républicain, et inquiète au plus haut point Trump et ses gens.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire