15 ‘Hechvan : Hiloula du ‘Hazon Ich zatsal

0
1207

Il y a de cela 62 ans, le ‘Hazon Ich s’est éteint le 15 Hechvan 5714, victime d’une crise cardiaque, à l’âge de 75 ans. Il est enterré à Bené Brak. Toute une vie de Tora…

Rav Avraham Yechayahou (« Ich ») Karelitz est né en 1878 à Kossova, en Biélorussie. À peine bar-mitsva, le jeune Avraham Yechayahou annonce à sa famille qu’il consacrera toute sa vie à l’étude de la Tora. C’est ainsi qu’il ira étudier à la Yechiva de Volojin, mais il la quittera peu après pour retourner à Kossova.

Quelques années plus tard, il se marie avec Batya et le couple part s’installer à Vaiden, d’où la jeune femme est originaire. Batya dirige un magasin de tissus et se chargera de la parnassa du jeune couple pour laisser son mari étudier la Tora.
Peu après, le rav Avraham Ichaya Karelitz et son épouse déménagent à Vilna, et c’est en 1911 que le rav publie le premier opus de son œuvre monumentale : le ‘Hazon Ich. Par souci de modestie, le rav Karelitz ne mentionne pas son nom qui est inscrit en filigrane dans le titre, Ich étant l’acrostiche de son prénom.

Durant toute sa vie, le ‘Hazon Ich refusera d’accepter la moindre poste officiel de rav. Toutefois, lorsqu’au cours la Première Guerre mondiale, le rav de Stovitch quitte la ville – obéissant ainsi à l’injonction des autorités russes -, et c’est le rav Karelitz qui le remplace momentanément.

L’arrivée en Eretz Israël

En 1933, le ‘Hazon Ich se rend en Israël. Le rav Karelitz s’installe d’abord à Yaffo, puis à Tel Aviv, avant de rejoindre Bené Brak où il demeurera jusqu’à la fin de ses jours. Peu à peu, il devient le guide spirituel et le décisionnaire incontesté de tout le judaïsme orthodoxe.
Outre les 23 livres qui composent son œuvre de Hala’ha intitulée ‘Hazon Ich et qui est un recueil de commentaires sur le Talmud et le Choul’han Aroukh, le rav Avraham Yechayahou Karelitz a publié un livre de pensée juive appelé Emouna ouBita’hon.

Le ‘Hazon Ich s’est éteint le 15 Hechvan 5714, victime d’une crise cardiaque, à l’âge de 75 ans. Il est enterré à Bené Brak. Toute une vie de Tora…

Source Hamodia.fr – http://chiourim.com/15_%27hechvan%3A_hiloula_du_%27hazon_ich_zal9812.html

Aucun commentaire

Laisser un commentaire